10 conseils à retenir lorsque vous faites un voyage d’affaires en Chine (Partie 2)

Dans l’article précédent (“10 conseils à retenir lorsque vous faites un voyage d’affaires en Chine (Part 1)“), 5 conseils à suivre ont été recommandées: l’ouverture à la culture chinoise culinaire, la maîtrise de certains mots chinois, se renseigner sur la différence de la culture, ralentir votre discours lors d’une réunion d’affaires et avoir un traducteur à ses côtés.

6) Pensez à la médecine et à l’assurance.

Le meilleur conseil lorsque vous voyagez en Chine est sans aucun doute de consulter un hôpital au sujet de ce qui est nécessaire en termes d’examens médicaux et de vaccins avant d’arriver en Chine. Le magazine consacré au voyage Lonely Planet le résume très bien sur cette page. Il est également recommandé d’apporter un kit pratique médical avec vous, y compris certains médicaments en vente libre. Souvent, les médicaments chinois équivalents à ceux trouvés en Europe peuvent être difficiles à trouver. Il est donc toujours préférable de garder le médicament dans un emballage étiqueté ou bouteilles. Emportez votre propre médecine et d’obtenir une assurance internationale est une meilleure façon d’éviter de mauvaises surprises, d’autant plus si vous vous rendez fréquemment en Chine. Il existe différents types d’assurance que vous pouvez souscrire avec votre compagnie d’assurance.

7) Comprendre le temps de déplacement.

Si vous avez plusieurs sites à visiter en une courte période, assurez-vous de bien comprendre le temps requis pour les déplacements dans la région spécifique. Le passage d’un côté de Shanghai à l’autre prend environ deux heures dans un bon jour ; il est donc nécessaire de prendre le facteur «temps» en compte lorsque vous voyagez.

8) Obtenir un téléphone local

Tout étranger a fait au moins une fois l’expérience en arrivant en Chine :Comment puis-je donner un appel à mes amis ou à des parents restés dans mon pays? Obtenez une carte SIM locale en Chine nécessitera un téléphone débloqué des États-Unis ; l’autre solution est d’acheter un téléphone local.

9) L’art de la négociation

La plupart des fournisseurs chinois ne vous fourniront pas leur meilleur prix à l’avance. Vous devez demander une réduction et négocier le coût autant que vous le pouvez, et finalement vous ne serez pas déçu par le résultat. La Chine est un pays de la négociation : de la nourriture en passant par les téléphones, il est possible de réduire le prix de vente.

10) Détendez-vous.

Lorsque vous êtes loin de la maison en voyage d’affaires, le stress peut s’ajouter aux négociations, ce qui peut nuire à votre performance. Ainsi, il est très important d’essayer de se détendre si vous ne voulez pas être submergés par des négociations difficiles. Les négociations chinoises exigent habituellement du temps et de la patience. Un accord ne sera pas atteint en un jour: il faut d’abord aller dîner et chanter au KTV avant peut-être de conclure un contrat…

Tous ces conseils sont inutiles si vous n’avez pas avant de partir obtenu de visa (jeter un coup d’œil aux types de visas en Chine), et si votre voyage d’affaires doit conduire à travailler en Chine, obtenir un visa de travail est une bonne solution.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter (weihsu@ins-globalconsulting.com) ou jeter un coup d’œil sur les services offerts par les INS Consulting Global: www.ins-globalconsulting.fr/services.

Source: enforbusiness, Lonely Planet, World Executive

Wei Hsu