3 choses à savoir sur la gestion d’entreprise en Chine

Créer une entreprise en Chine n’est pas aussi simple qu’on peut le croire. Les entrepreneurs doivent jongler avec plusieurs paramètres car ils doivent à la fois respecter les procédures relatives à l’implantation établies par l’État, tout en développant leur commerce pour commencer à faire du profit et rendre leur projet rentable.

Des disparités culturelles qui compliquent les choses

La nouvelle politique de limitation de l’investissement étranger adoptée il y a peu par la Chine a beaucoup complexifié la position des entrepreneurs. S’ajoute encore à tout cela le gap culturel qui sépare l’Occident de la Chine. Les disparates culturelles se retrouvent dans tous les aspects de la vie quotidienne. En Chine, on parle autrement, on mange autrement, on aime différemment, on rigole autrement, et bien-sûr on fait des affaires différemment. Tout l’enjeu de l’entrepreneur sera de saisir et de maîtriser ces décalages.

 La gestion efficace d’une entreprise, suppose également la gestion d’une main d’œuvre, d’une force de travail. Si pour une raison ou une autre vous ne parveniez pas à diriger votre personnel, vous pouvez être certain de voir votre projet échouer.

Voici donc, pour vous lecteurs, quelques conseils qui devraient vous éviter de mettre la clé sous la porte dans les six mois après votre arrive en Chine.

 

Pour en savoir davantage sur les spécificités culturelles du monde de l’entreprise chinois, lisez aussi l’article suivant:

http://www.ins-globalconsulting.fr/blog-chine/ressources-humaines-chine

 

Ayez une existence Physique

Si vous souhaitez ouvrir une entreprise tout en la gérant d’un autre pays, oubliez tout de suite; vous ne pourriez avoir une idée plus mauvaise. Car il y aurait alors de fortes chances que votre projet s’effondre à une vitesse saisissante. Il est en effet, toujours recommandé d’avoir une existence physique dans le pays sous la forme d’un représentant administratif qui dirigerait la gestion des opérations et de préférence en investissant dans des locaux de travail.

La joint-venture

Créer une joint-venture est toujours une bonne idée, car votre partenaire chinois pourra alors vous aider beaucoup et vous indiquer comment faire les choses correctement. Par ailleurs, même si vous n’étiez pas toujours physiquement présent dans le pays, vous pourriez toujours vous reposer sur votre partenaire pour surveiller de près les opérations commerciales.

Au-delà de cela, les investisseurs étrangers sont toujours très intéressés par les technologies de pointe que le marché chinois a à leur offrir. En retour de quoi, ils prodiguent à leurs collaborateurs chinois des méthodes de gestion, et de tact spécifiques à l’occident. Tout ceci débouche généralement toujours sur une coopération équitable et gagnant-gagnant.

La WFOE

 

Ou sinon vous avez la possibilité de créer une WFOE c’est à dire une entreprise entièrement sous contrôle étranger. Ce type d’implantation vous évitera tous les tracas liés à la gestion de personnel chinois et vous aurez le plein contrôle de l’entreprise. Le seul inconvénient est qu’il vous faudra entre 6 à 8 mois dans le meilleur des cas pour tout bien mettre en place d’un point de vue administratif. Si donc vous n’êtes pas pressé, n’hésitez pas et optez plutôt pour la WFOE.

Pour toute questions complémentaires sur ces formes d’implantation en Chine, n’hésitez pas a consulter notre site web, toutes les réponses y sont!

Source : http://www.worldbusinessculture.com/Chinese-Management-Style.html

Pour en savoir plus sur la gestion d’entreprise en Chine, lisez également l’article suivant:

http://www.ins-globalconsulting.fr/blog-chine/gestion-du-personnel-chine