Le recrutement est primordial pour une entreprise implantée en Chine, mais dans ce pays la complexité des règles du marché exige la connaissance de certains éléments clés.

Le coût de la main-d’œuvre

Pour les entreprises occidentales qui souhaitent s’installer en Chine, les salaires et le coût global de la main-d’œuvre locale sont bien inférieurs à ceux des employés occidentaux. Néanmoins, les salaires des employés chinois sont de plus en plus élevés. Par ailleurs, il existe une grande disparité du salaire minimum. En effet, chaque ville, voire chaque quartier, peut fixer son propre salaire minimum. À ces différences, s’ajoute la complexité du droit de travail chinois qui contribue à l’augmentation du coût d’acquisition et de gestion des ressources humaines. INS Global Consulting aide ainsi les entreprises à éviter une grande partie de ces charges.

Présence de cabinets RH

Plusieurs entreprises de consulting, implantées depuis plusieurs années en Chine, sont présentes pour aider les entreprises étrangères à recruter de la main-d’œuvre et à gérer leur contrat. Ces cabinets expérimentés parmi lesquels figure INS Global Consulting proposent aux entreprises souhaitant recruter plusieurs solutions comme le portage salarial. S’appuyer sur ces partenaires RH permet d’échapper au casse-tête lié à la complexité du droit de travail et du droit fiscal chinois. C’est également une option pour accélérer la constitution de ses équipes et de recruter les meilleurs experts.

Le recrutement d’expatriés

La Chine accueille de plus en plus de travailleurs étrangers très qualifiés. Cependant, pour avoir l’autorisation de travailler en Chine, tout candidat étranger doit disposer du visa de travail chinois. Ce visa de longue durée dénommé visa Z exige de la part de l’entreprise recruteuse des démarches administratives auprès du bureau local de travail. Pour éviter cela, les entreprises peuvent s’attacher les services de portage salarial d’un cabinet comme INS Global Consulting. Le portage salarial par INS permet en effet aux étrangers d’obtenir le visa Z en Chine.