Aborder le marché des produits laitiers en chine avec un commercial français ou chinois en portage qui prospecte.

Les chinois occidentalisent leur façon de consommer, et de fait, consomment de plus en plus de produits laitiers, notamment des produits importés. La France a exporté 63600 tonnes de produits laitiers en Chine en 2012. De plus, selon la Rabobank, la Chine reste nettement déficitaire en lait, elle consommerait 10 millions de tonnes de plus de lait qu’elle n’en produit.

Afin d’aborder le marché des produits laitiers en Chine, avoir un commercial français ou chinois en portage qui prospecte semble être une manière efficace d’aborder ce marché en plein boom.

Quel produits laitiers sont consommés en Chine ?

 

Le marché des produits laitiers est en pleine expansion, mais la consommation de tous les produits laitiers n’est pas encore rentrée dans les mœurs.

En effet, on observe une consommation importante de lait, yaourt ou encore lait en poudre pour enfants. Un consommateur chinois consommerait 9,4 L de lait liquide par an contre près de 67 L pour un consommateur français.

Le marché du fromage est également en expansion. Selon Emilie Martin, Directrice de clientèle, Sopexa Chine, « aujourd’hui, la Chine importe presque 40 000 tonnes de fromages par an, soit 4 fois plus qu’en 2006 ». Nous pouvons aussi observer une expansion de la consommation de vin, les français ont ici une carte à jouer puisque le fromage peut accompagner le vin. De plus, « 94% des consommateurs chinois ayant goûté du fromage français se disent prêts à en remanger » toujours selon Emilie Martin. Les fromages qui plaisent le plus sont, pour l’instant, ceux qui ont un goût peu prononcé, mais les chinois s’intéressent de plus en plus aux produits européens et éduquent leur palais à ce type de produit. Les entreprises françaises souhaitant s’internationaliser ont une vraie carte à jouer en Chine.

Concernant les produits comme le beurre ou la crème, ils sont principalement utilisés dans les restaurants et hôtels de luxe, mais encore peu présents en grande consommation.

Quels arguments utiliser pour vendre des produits laitiers en Chine ?

 

Les consommateurs chinois sont différents des consommateurs européens, les arguments à mettre en avant pour vendre des produits laitiers ne seront donc pas les mêmes que ceux utilisés en Europe.

Les produits français ont bonne réputation en Chine, ils sont connus comme étant des produits de qualité. Il ne faut pas hésiter à mettre l’accent sur le « made in France », donc à garder des étiquettes à la française par exemple pour des produits de luxe. Les PME dans le domaine des produits laitiers ont donc intérêt à aborder ce marché des produits laitiers de qualité et ont toutes les chances de le conquérir.

Les chinois sont également de plus en plus regardant sur la qualité des produits qu’ils consomment, la sécurité alimentaire devient importante et oriente les consommateurs dans leurs choix. Des produits « Made in France » sont une vraie garantie, car les normes de sécurité alimentaire européennes sont beaucoup plus drastiques que les normes chinoises.

Sur le marché des produits laitiers pour enfants par exemple, tels que les poudres de lait, qui sont souvent de mauvaise qualité en Chine, les entreprises européennes ont meilleure réputation et bénéficient de ce fait d’une plus grande confiance des parents-consommateurs.

Comment votre commercial doit-il aborder le marché ?

 

Afin de réussir votre implantation, il est conseillé d’avoir un commercial français ou chinois sur place qui prospecte. En passant par une entreprise de portage salarial, vous faciliterez votre implantation et ne serez pas confronté à de lourdes démarches administratives.

La société de portage va prendre en charge les démarches administratives et salariales nécessaires à votre entreprise étrangère pour s’implanter sur le marché chinois.

Concrètement, votre société est liée par un contrat de prestations de services avec la société de portage, tandis que la société de portage est liée par un contrat de travail avec votre commercial.

Pendant que la société de portage prendra en charge les démarches administratives, les demandes de visa et les démarches liées à l’embauche de votre commercial, celui-ci pourra se concentrer sur son cœur de métier.

Afin d’aborder le marché chinois, il devra dans un premier temps se renseigner sur les règles, les critères sanitaires chinois sont différents des critères européens, il doit donc être au fait des règles afin d’importer des produits.

La participation à des salons, tel que le SIAL China, est également une manière efficace de prospecter et de s’implanter sur un marché. Votre commercial pourra y rencontrer de potentiels partenaires commerciaux et également avoir une idée de la concurrence et de l’évolution du marché.

Enfin, sur le marché des produits laitiers, il est primordial d’éduquer les consommateurs chinois à ces nouveaux produits, en organisant par exemple des dégustations et formations pour expliquer à ces nouveaux consommateurs comment nous consommons du fromage. Une entreprise de portage salarial pourra également vous aider à organiser ces dégustations en mettant à disposition ses bureaux et salle de dégustation et en vous aidant à développer votre réseau plus rapidement.

Autres articles :

 

Sources : franceagroalimentaire.com/ Ubifrance..fr/ http://www.viande.info/viande-lait-oeuf/