Home > Newsroom > Asie du sud-est : le nouvel eldorado de la tech française ?

Asie du sud-est : le nouvel eldorado de la tech française ?

Les pays formant l’ASEAN représentent aujourd’hui un tout nouveau marché pour la tech française. E-commerce, Fintech, Adtech… En 2019, l’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et l’ASEAN est enfin ratifié et offre aux startups européennes des échanges facilités et une réelle opportunité de faire croître leurs entreprises sur le continent asiatique. L’avenir de la tech française se trouverait-elle en Asie du Sud-Est ?

Les startups se désintéressent-elles de la Chine et des États-Unis ?

Les pays d’Asie du Sud-Est représentent un environnement dynamique et innovant qui profite présentement de la bataille permanente que se livrent les deux poids-lourds du secteur tech : la Chine et les États-Unis. Entre les changements de comportement d’achats des particuliers, qui associent de moins en moins la qualité au « Made in China », et la saturation du marché chinois occupé principalement par les grosses entreprises de tech locales qui forment le BAT (Baidu, Alibaba, Tencent), le marché chinois de la tech ne paraît plus être une opportunité de croissance et de développement pour les startups françaises.

Si les États-Unis ont longtemps été le marché rêvé de toute startup, il n’en est pas moins de moins en moins accessible et de plus en plus saturé, lui aussi. La jeune génération se libère de la peur des marchés asiatiques et est prête à laisser les pays d’Asie du Sud-Est détrôner les États-Unis dans leur cœur de tech. Les pays de l’Asean représentent en effet un marché en démarrage dans certains secteurs, avec d’importantes marges de progression possible et également, des marchés à tailles humaines. Ce qui est un terrain propice à la réussite d’une startup. Comme pour les secteurs du luxe ou encore de la gastronomie, la France est aujourd’hui reconnue internationalement comme une place importante de la tech européenne, notamment grâce aux actions menées par la French Tech, un label regroupant l’ensemble des acteurs de l’écosystème des startups françaises.

Singapour et la Fintech

4ème centre financier mondial, Singapour est l’un des marchés les plus prometteurs pour les startups de la Fintech (Technologies de la Finance). Pionnière en innovation et place incontournable de la Fintech, notamment en matière de Blockchain, d’Intelligence Artificielle et de Machine Learning, la cité-état a la plus grande concentration de startups Fintech et d’incubateurs au monde. Les professionnels du secteur peuvent d’ailleurs s’y retrouver chaque année lors de la Singapour Fintech Week au mois de novembre.

La MAS (Monetary Authority of Singapore) multiplie les initiatives pour conserver sa 4ème place mondiale, voire pour monter sur le podium. L’une des initiatives les plus emblématiques reste la mise en place d’une « sandbox », littéralement « bac à sable ». Instauré à Londres à l’origine, ce dispositif vise à encourager les expérimentations et permet aux jeunes start-ups de la Fintech de lancer leurs solutions en bénéficiant d’un cadre réglementaire adapté et adaptatif. Encore un signe que Singapour et les pays d’Asie du Sud-Est sont conscients des avantages réciproques de l’intérêt des startups étrangères pour leurs marchés.

E-commerce, Retailtech et Adtech : de réelles opportunités sur les marchés des pays émergents

Les pays qui forment l’ASEAN, sont ce que l’on appelle, des pays émergents. Avec une croissance en progression mais plus tardive que leurs voisins chinois et indiens, ils offrent des opportunités à plus petite échelle mais où beaucoup de choses restent à faire. C’est le cas par exemple du e-commerce. Si en Europe et en Chine les commandes en ligne représentent entre 6 et 8 % du total des ventes au détail, le e-commerce ne génère qu’1% de ce même total dans les pays d’Asie du Sud-Est. Ce qui représente d’immenses opportunités de croissance et de développement pour les startups spécialisée en tech du commerce de détail et de la publicité.

Comment INS Global peut vous aider

Étendre ses activités à l’étranger peut se révéler être une tâche difficile et risquée, surtout en tant que startup. Laissez INS Global vous apporter son expertise en Ressources humaines et en réglementations locales dans les pays d’Asie du Sud-Est afin de garantir la conformité de votre entreprise aux Philippines, de recruter une équipe qualifiée en Fintech à Singapour ou encore, de créer votre propre entité juridique en Indonésie, lorsque vous serez prêt.

Contactez nous

Restons en contact
DATE 10 Août 2020
Share this post