CHINE: Quelles sont les nouvelles procédures à suivre pour obtenir son visa Z?

VISA Z en Chine

Chinese VisaL’obtention du visa de travail (ou visa Z) est au centre des discussions sur les forums d’expats et les blogs sur la Chine. Depuis le 1er Juillet 2013, les réglementations ont changé pour la majorité des visas. Nous allons donc détailler ici l’ensemble des nouvelles procédures à suivre pour se le procurer, ainsi que les petites astuces pour simplifier les démarches et gagner du temps.

Mais d’abord, qu’est ce qu’un visa de travail?

Pour l’Ambassade de Chine en France, ce visa Z « est délivré aux étrangers, ainsi qu’aux membres de leur famille les accompagnant, pour venir travailler ou occuper un poste en Chine, pour y donner des spectacles à caractère commercial ou participer à des projets d’assistance et de coopération. » Bien plus difficile à avoir qu’un visa touristique, ce document permet en réalité à son détenteur de pouvoir travailler sur le territoire chinois pour une durée supérieure à 6 mois et de bénéficier d’un permis de résidence. La durée de création dite “normale” d’un visa de travail est de 7 jours ouvrés à partir du dépôt consulaire, mais peut être accélérée en 24 heures en cas d’urgence.

Désormais, pour une demande de visa extérieure à la Chine, un visa temporaire sera délivré dans un premier temps, et sera à régulariser définitivement une fois sur le territoire.

Quels sont les documents à fournir?

– Le passeport comportant au moins deux pages entièrement vierges de toute inscription, sa validité doit être d’au moins 12 mois à compter du jour de délivrance,

– 5 photocopies du passeport,

– 5 photocopies de l’ancien visa pour la Chine (si eut auparavant),

– 10 photos d’identité,

– La traduction en Chinois du diplôme,

– Le CV également en Chinois,

– Les photocopies de réservations d’hôtel, de chambre d’hôte ou contrat de location,

– Un « Formulaire de demande de visa » (à remplir directement sur Internet) accompagné d’une photo d’identité couleur collée à l’endroit prévu spécialement. Attention, le visa pourra être refusé en cas d’informations fausses ou incomplètes, ou en cas d’écriture illisible.

– L’original de la notification de visa délivrée par le Bureau des Affaires Etrangères Locales ou la Chambre de Commerce Régionale. Pour se procurer ce document, l’employeur doit justifier auprès du gouvernement local son choix d’embaucher un français pour sa qualification spécifique, ainsi que fournir différentes preuves de l’existence juridique de la société et de l’embauche du salarié concerné (contrat de travail en chinois sous le nom de la société qui fait la demande).

– L’original de la Licence d’Emploi (Employment Alien License), délivré par le Ministère du travail et de la Protection sociale de la République Populaire de Chine. De son côté, l’employé doit justifier de 2 ans minimum d’expérience post-diplôme dans le domaine d’activité concerné (lettre de certification de l’ancien employeur), et avoir 25 ans révolus.

– Une photocopie de diplôme bac+3 minimum en anglais.

– Le certificat médical original + copie. Un examen médical est requis pour les personnes qui séjourneront sur le territoire pour une durée supérieure ou égale à 1 an. Si l’examen médical est passé en France, il faut le faire légaliser au Service des Légalisations du Ministère des Affaires Etrangères (34 bis, Rue La Pérouse – 75116 Paris, Téléphone: 01 44 17 66 99), puis valider par le Service Consulaire de l’Ambassade ou un Consulat Chinois en France.

Que faire une fois sur place?

Une fois arrivé sur le territoire Chinois avec le visa temporaire, il faut commencer par s’enregistrer au bureau de police local en présentant son visa Z temporaire avec une preuve de résidence ( ex : contrat de location). Une attestation de résidence sera alors remise. Munis de ces deux documents, vous devrez ensuite vous rendre au bureau des visas local faire une demande de permis de travail et de visa Z définitif, pour une durée de validité d’un an.

Enfin, se rendre de nouveau au bureau de police pour se réenregistrer mais cette fois avec le visa Z définitif.

Il sera, à partir de ce moment, possible de travailler en Chine, et vous pourrez entrer et sortir librement du territoire Chinois durant toute la validité du visa.

Attention ! Si la société employeuse possède un capital nul (ce qui est possible si la société n’a pas encore fait de contribution de capital), il ne sera pas possible d’obtenir plus de 90 jours de permis de résidence pour l’employé.

Depuis Octobre 2011, et selon les régions de Chine, la demande de visa n’est possible que si :

–        La société possède un minimum de 1 000 000 RMB de capital,

–        Le capital a été libéré à 100%

Chinese visaEt sinon?

Si cette procédure vous paraît compliquée, vous pouvez toujours vous simplifier la tache en faisant appel à INS Global Consulting. Spécialisées dans le portage administratif depuis 2006, nos équipes de professionnels sérieux, rapides et dynamiques se chargeront de vous aider tout au long de votre procédure.

N’hésitez pas à nous demander conseil ! Vous trouverez plus d’informations quant a notre prestation de services en la matiere a cette adresse: http://www.ins-globalconsulting.fr/services/visa-chine/

Et pour plus d’informations, consultez nos articles:

Quels sont les objectifs de la réforme des Visas en Chine?

La réforme des Visas Chinois