Home > Newsroom > Comment la filière laitière française part à la conquête de la Chine

Comment la filière laitière française part à la conquête de la Chine

Le marché du lait en Chine est un marché en pleine expansion. Entre crise sanitaire domestique et recherche d’une qualité et d’un savoir-faire ancestral, les importations de produits laitiers en Chine, qu’il s’agisse de lait, de fromage ou encore de yaourt sont en pleine expansion. Si la France n’occupe que le 8ème rang mondial des producteurs de lait, elle exporte tout de même 40 % de sa production et est le premier pays européen exportateur de fromage.

1. Lait, l’autre excellence à la française qui séduit la Chine

Le lait en Chine, c’est plus de 36 millions de litres produits par an, mais cela ne suffit pas à couvrir la forte demande de la population chinoise. Parce qu’il a besoin d’être rassuré, le consommateur chinois se tourne vers des marques en lesquelles il a confiance. Les normes exigeantes de la France et de l’Europe concernant la production et la commercialisation de produits laitiers rassurent les Chinois qui sont toujours en recherche de garantie lorsqu’ils consomment un produit. Et il faut garder à l’esprit que le marché du lait en Chine souffre encore du manque de confiance de la population à la suite des scandales de lait mélaminé et frelaté de 2008 et 2013.

Très axés sur le bien-être et la santé, notamment de leurs enfants, les grands consommateurs de lait en Chine sont des parents, friands de lait infantile français. Le gouvernement chinois a d’ailleurs réduit les taxes liées à l’importation de lait en poudre à hauteur de 50 % depuis 2008. Le lait infantile français commercialisé en Chine vient notamment de grandes maisons laitières normandes qui allient qualité et savoir-faire, des valeurs rassurantes pour les consommateurs chinois.

2. Comment le marché du fromage s’est popularisé en Chine

Si dans certains pays voisins comme le Tibet et la Mongolie, il est commun de consommer du fromage (merci le lait de yak!), ce n’est pas vraiment le cas en Chine. La plupart des Chinois ont découvert le fromage à travers la mondialisation et l’arrivée de spécialités américaines comme la pizza et le cheesecake. Pour autant, avec une progression d’environ 30 % chaque année depuis le début des années 2010, le marché du fromage en Chine représente une réelle opportunité pour les pays exportateurs de fromage. Et ce n’est pas pour rien que le CNIEL (Centre National Interprofessionnel de l’Économie Laitière) a ouvert en 2019 La Crèmerie en pleine Concession Française, quartier historique et trendy, à Shanghai

Le secteur de la restauration a lui aussi joué un rôle important dans la popularisation du fromage en Chine. Qu’elle se soit faite au travers du cheddar des fast-foods ou de fromages plus fins proposés dans les restaurants chics.

Les Chinois sont amateurs de produits étrangers et n’ont pas peur de s’essayer à de nouvelles spécialités. La France étant connue et reconnue pour ses produits de qualité et son art de la gastronomie, ses produits bénéficient d’un label, même inconscient, de qualité dans l’esprit des consommateurs chinois.

3. Yaourt, le nouvel aliment-santé des Chinois

Pour comprendre l’engouement de la population chinoise pour les yaourts, il faut savoir que la majeure partie de celle-ci souffre d’intolérance au lactose. Ce qui rend la consommation de yaourt beaucoup plus accessible que celle du lait dans sa forme liquide. Le yaourt étant un produit fermenté, il est beaucoup plus digeste.

Les Chinois ont pour habitude de consommer des produits qui sont bons pour la santé. C’est d’ailleurs le critère principal d’achat pour la majorité des consommateurs chinois, notamment dans les grandes villes. Le yaourt est perçu comme un produit à forte teneur en probiotiques, il renforce le système immunitaire et est donc un allié de choix pour lutter contre les problèmes d’estomac. Comme nous l’avons mentionné précédemment, le consommateur chinois a besoin de s’appuyer sur des réputations et des labels de qualité pour consommer un produit. L’omniprésence des yaourts dans l’alimentation des enfants en pleine croissance répandue depuis longtemps en Europe a donc de la valeur aux yeux des parents chinois. S’il n’est pas évident de trouver des fromages fins dans les épiceries chinoises, les yaourts sont partout, et 20 % d’entre eux sont importés.

Comment INS Global peut accompagner votre entreprise en Chine

Si vous envisagez d’étendre vos activités au marché du lait en Chine, INS Global peut vous accompagner grâce à son éventail de services tels que le portage salarial et le recrutement.

Contactez nous

Restons en contact
DATE 20 Juil 2020
Share this post