Comment recruter des cadres en Chine? (1)

Quelques conseils sur la façon de recruter des cadres et décisionnaires de PME en Chine :

-Tout d’abord il faut rechercher des candidats passivement disponibles pour les postes vacants d’une PME.

Ce type de salariés est constitué des individus généralement très compétents qui ne sont pas menacés par un manque de moyens matériels comme financiers, et diffèrent des demandeurs d’emploi actifs qui pourraient avoir été licenciés en raison de problèmes liés à leur performance. Ce critère de sélection est à prendre très au sérieux lorsqu’il s’agit de recruter des responsables de PME qui auront à gérer des pertes et profits au sein de l’entreprise.

-Pour embaucher un salarié ou cadre il ne faut pas compter uniquement sur des entrevues téléphoniques en Chine car elles ne fournissent pas suffisamment d’informations pour la présélection des candidats.

De nombreuses fraudes lors d’entretiens téléphoniques sont à déplorer. Des candidats sans scrupules furent engagés grâce à une aide extérieure sans pour autant posséder les compétences requises. La conséquence de la grande diversité de la Chine est qu’il devient de plus en plus difficile d’évaluer les qualités et la fiabilité d’une personne à travers un simple appel téléphonique. Par conséquent, les entreprises doivent toujours mener des entretiens en face-à-face pour une meilleure évaluation des profils des candidats ainsi que prévenir le développement de nouvelles fraudes.

-D’autre part il ne faut pas négocier directement avec les candidats si la culture chinoise ne vous est pas familière.

Cela est particulièrement vrai pour les questions dites « sensibles » telles que les négociations salariales. De nombreux problèmes de communication surviennent durant ces négociations en raison de différences culturelles dans l’expression. La conséquence principale de ce manque de compréhension est le licenciement prématuré de nombreux candidats. Par conséquent, les entreprises doivent toujours négocier les salaires et d’autres questions sensibles via des recruteurs expérimentés ou externaliser leur service des ressources humaines en faisant appel à une entreprise locale qui connaît parfaitement les coutumes et usages chinois.

-Enfin les salariés maitrisant l’anglais sont très souvent demandés et bénéficient de salaires plus élevés que la moyenne.

En raison de la grande disparité des niveaux de compétence en anglais existants en Chine, les candidats forts en anglais peuvent facilement demander des postes à responsabilités plus élevées et par conséquent obtenir des primes plus importantes, environ 30% plus élevées que l’employé moyen. Ce genre de profil est généralement recherché par les sociétés multinationales (EMN). Il faut donc s’attendre à payer une prime pour les employés maîtrisant l’anglais.

Autres articles intéressants sur le recrutement en Chine par INS

Grace a son expérience dans le domaine du recrutement en chine, INS sera votre partenaire dans la réussite dans vos actions de recherche d’employés chinois.

Pour plus d’informations sur les services d’INS 

Wei Hsu