Comparaison des systèmes de santé chinois et américain

La Chine et les États-Unis ont tous les deux entamé une réforme de leurs systèmes de santé. La Chine a fixer les orientations de sa réforme lors 12ème plan quinquennal publié par le Comité central du Parti communiste chinois en 2011. Après de longs débats, les États-Unis ont lancé leur propre série de réformes avec l’ « HITECH Act », qui est une composante de l’American Recovery and Reinvestment Act de 2009 et le Care Act en 2010. Bien que les deux réformes aient été créées afin d’accroître l’accès à l’assurance maladie, elles diffèrent en esprit et en modalités d’application.

Les systèmes de santé sont influencés par des objectifs nationaux

Alors que la Chine et les États-Unis ont travaillé sur la réforme de leurs systèmes médicaux au cours de la même période de temps, ils l’ont fait pour des raisons différentes. En Chine, la réforme devait répondre à une préoccupation principale : protéger les gens contre les chocs financiers qui pourraient découler d’une dépense médicale inattendue était une préoccupation primordiale. En Amérique, l’accent a été mis sur l’amélioration de l’accès à l’assurance maladie pour décourager l’utilisation des soins d’urgence coûteux. La Chine a été motivée à améliorer l’accès à l’assurance maladie en partie parce que les gens épargnaient une trop grande partie de leurs revenus pour se protéger contre les risque de santé. Avec une couverture médicale ils pourront consacrer plus de leur revenu à la consommation. Aux États-Unis, un grand facteur de motivation de la réforme était le désir d’accroître le nombre de personnes avec l’assurance maladie afin d’encourager les gens à chercher un traitement préventif réduire ainsi la charge provoquée par les personnes qui reçoivent des soins sans avoir à payer pour cela. En effet une loi sur les traitements médicaux d’urgence permettait Américains de recevoir des soins d’urgence dans les hôpitaux , indépendamment de leur capacité de payer.

En Chine les récentes réformes de l’assurance maladie ont principalement porté sur les personnes vivant dans les zones rurales et les personnes vivant dans les zones urbaines qui ne travaillent pas pour de grandes entreprises, tandis que les réformes de l’Amérique ont mis l’accent sur les personnes salariées à faible revenu et les enfants.

Les systèmes de santé sont influencés par les conditions économiques

La Chine et les États-Unis sont radicalement différents en terme de PIB par habitant – environ 8000 $ en Chine contre $ 48.000 aux États-Unis. Alors que les revenus sont plus faibles en Chine, il y a un plus grand besoin de services de santé abordables. La dépense moyenne de santé d’une famille américaine dépasse le revenu moyen des ménages en Chine. Afin de fournir des soins de santé à un coût abordable pour la famille moyenne chinoise, le système de santé chinois met davantage l’accent sur la prévention que le système de santé américain.

Conclusion : Les systèmes de santé sont un produit des pays qui les construisent, et leur conception doit tenir compte des objectifs nationaux de la structure du gouvernement, et des conditions économiques de la nation dans laquelle ils existent. Il n’est souvent pas possible de transplanter un système de santé d’un pays à l’autre.