• de
  • en
  • es

Création d’entreprise aux Philippines

Création d’entreprise aux Philippines

Les Philippines ont l’une des économies connaissant la croissance la plus rapide d’Asie du Sud-Est et deviennent une destination populaire pour les entreprises occidentales souhaitant faire leurs premiers pas sur le marché de l’Asie-Pacifique. Son économie stable, son grand marché de consommation et la facilité d’y faire des affaires attirent les investisseurs étrangers du monde entier afin de s’établir dans le pays. De manière significative, en février 2019, le Président Duterte a simplifié le processus de création d’entreprise aux Philippines et a révisé le Code de la Création d’Entreprise (Corporation Code), vieux de 38 ans, afin de permettre aux individus de créer une entreprise par eux-mêmes.

Aperçu des différents types d’entités juridiques aux Philippines

 Capital minimum requisResponsabilitéNombre d’actionnaires
Entreprise nationale détenant plus de 40 % de capitaux étrangers200 000 USDLimitée1-15
Entreprise nationale détenant moins de 40 % de capitaux étrangers5 000 PHP (100 USD)Limitée1-15 (propriété max. 40 %)

Entreprise nationale avec capitaux étrangers

La forme d’entité légale la plus répandue aux Philippines pour les étrangers est l’Entreprise Nationale. Le nouveau Code de Création d’Entreprise autorise désormais la création d’une entreprise aux Philippines avec un seul actionnaire. Cet actionnaire peut être soit :

  • Une personne ;
  • Un partenariat ;
  • Une association ;
  • Une entreprise.

Exigences en matière de structure d’entreprise

En outre, toutes les entreprises aux Philippines doivent également avoir au moins trois mandataires :

  • Un président ;
  • Un secrétaire général ;
  • Un trésorier.

Sur ces trois mandataires de l’entreprise, seul le secrétaire général doit être citoyen philippin. Le trésorier doit résider aux Philippines. Le président ne doit pas nécessairement être résident, mais il doit être directeur et actionnaire.

Capital minimum requis

Le capital minimum requis dépend de l’étendue des activités de l’entreprise et du pourcentage de capitaux étrangers. En règle générale, le capital minimum requis pour les entreprises nationales détenant plus de 40 % de capitaux étrangers est de 200 000 $. Pour les entreprises nationales avec moins de 40 % de capitaux étrangers, le capital démarre à 5 000 PHP, soit environ 90 €/100 $.

Comment créer une entreprise nationale aux Philippines

Le processus de création d’une entreprise nationale aux Philippines prend entre 2 et 3 mois. Après une première consultation, INS Global peut gérer le processus de création d’une entreprise nationale du début à la fin, y compris la soumission de tous les documents nécessaires aux autorités compétentes afin de créer votre entreprise de manière rapide et efficace.

Portage Salarial aux Philippines : Une alternative à la création d’entreprise aux Philippines

Si vous cherchez à pénétrer le marché philippin, mais que vous ne savez pas si la création d’entreprise est faite pour vous, notre solution de portage salarial aux Philippines peut être ce que vous recherchez. En faisant appel à notre solution de portage salarial local, vos équipes sont embauchées sur notre gestion de paie aux Philippines pendant qu’elles travaillent pour vous. C’est une solution simple et rentable pour l’expansion internationale de votre entreprise.

Comment INS Global peut vous aider

La mise en place d’opérations dans un pays étranger peut être un défi, en particulier si l’on tient compte des nombreuses entités commerciales disponibles et du long processus de création. Chez INS Global, nous comprenons les complexités qu’implique un développement à l’international et pouvons vous aider à établir votre entité aux Philippines rapidement et en bonne conformité. Contactez-nous pour une consultation afin de déterminer la meilleure option de création d’entreprise pour votre société aux Philippines. Nous prenons en compte vos objectifs à court et long terme aux Philippines et vous conseillons sur la meilleure marche à suivre.

Restons en contact