• de
  • en
  • es

Création entreprise en Corée du Sud

Création entreprise en Corée du Sud

Lorsque vous envisagez d’investir en Asie, la Corée du Sud offre l’une des économies les plus développées d’Asie et reste stable politiquement et économiquement. Elle offre également un environnement propice aux affaires, ce qui lui vaut une place dans le top 5 du classement des endroits où il est le plus facile de faire des affaires de la Banque Mondiale. Voyons comment créer une entreprise en Corée du Sud et y démarrer une activité.

Types d’entreprises en Corée du Sud

Il existe 5 types d’entreprises différents en Corée du Sud, à savoir :

  • Société à Responsabilité Limitée (Yuhan Hoesa) ;
  • Société Privée à Responsabilité Limitée (Yuhanchaek – Imhoesa) ;
  • Société par Actions (Chusik Hoesa) ;
  • Partenariat Général (Hapmyung Hoesa) ;
  • Société en Commandite (Hapjahoesa).

De nombreuses entreprises étrangères souhaitant pénétrer le marché sud-coréen optent d’abord pour un bureau de liaison ou une succursale, car cela est beaucoup moins compliqué que d’enregistrer une entité commerciale, elles sont cependant considérablement limitées dans leur champ d’activité.

Société à Responsabilité Limitée (Yuhan Hoesa)

Une Société à Responsabilité Limitée (SARL), connue sous le nom de Yuhan Hoesa, est le type d’entité le plus couramment choisi pour créer une entreprise en Corée du Sud. Le Yuhan Hoesa est similaire à une LLC dans d’autres juridictions, en matière de capacités et de portée de ses activités.

Caractéristiques :

  • Au moins 1 actionnaire (avec un maximum de 50) ;
  • Aucun conseil d’administration ou de secrétaire général requis ;
  • Un investissement minimum de 10 millions de wons coréens (KRW) ;
  • Il existe un système d’imposition progressive appliqué à l’impôt sur les sociétés :
    • Jusqu’à 200 millions de KRW – 10 %
    • 200 000 millions à 2 milliards de KRW – 20 %
    • Tout chiffre supérieur à 2 milliards de KRW – 22 %
  • Une retenue à la source de 22 % est prélevée sur tout dividende versé à l’étranger.

Société Privée à Responsabilité Limitée (Yuhanchaek-Imhoesa)

Une Société Privée à Responsabilité Limitée est similaire à une SARL, cependant les réglementations pour chacune diffèrent.

Caractéristiques :

  • La responsabilité des actionnaires est limitée à leur apport en capital ;
  • Les caractéristiques sont les mêmes que pour une association professionnelle.

Société par Actions (Chusik Hoesa) 

Ce type d’entité est la seule personne morale capable d’émettre publiquement des actions en Corée du Sud. Il s’agit également d’une forme courante d’entité établie par des sociétés étrangères, qui souhaitent avoir une filiale en Corée du Sud.

Partenariat Général (Hapmyung Hoesa)

Un Partenariat Général, ou société en nom collectif, localement connu sous le nom de Hapmyung Hoesa, est une manière de créer une entreprise en Corée du Sud et requiert au moins 2 associés qui se partagent une responsabilité illimitée.

Société en Commandite (Hapjahoesa)

Dans une Société en Commandite, au moins 2 associés sont requis, dont au moins 1 aura une responsabilité illimitée et l’autre aura une responsabilité limitée.

Entités Alternatives

Succursale en Corée du Sud

Alors que les entités susmentionnées sont considérées comme des entités juridiques locales, une succursale est considérée comme la même entité juridique que sa société-mère à l’étranger. En tant que tel, la responsabilité pour toutes les actions de la succursale est assumée par l’entité étrangère.

Les succursales sont en mesure de mener des activités commerciales qui génèrent des bénéfices et il n’y a pas de limite au montant de l’investissement. Une succursale est toutefois restreinte aux activités de sa société-mère et ne peut pas mener des activités qui dépassent ces activités.

Bureau de Liaison

Un bureau de liaison n’est pas en mesure de mener des activités commerciales générant des bénéfices. Ce type d’entité est uniquement autorisé à mener des activités à but non-lucratif, telles que :

  • Étude de marché ;
  • Publicité ;
  • Autres activités non-commerciales.

Processus de Création d’Entreprise en Corée du Sud

Le processus particulier peut différer pour chacune des entités, mais vous devez vous assurer de répondre aux exigences particulières de l’entité choisie et que tous les bons visas et permis ont également été demandés, afin de créer une entreprise en Corée du Sud.

Chez INS Global, nos experts sont en mesure d’analyser votre situation particulière et de vous fournir des informations pour vous permettre de sélectionner la meilleure option disponible pour créer une entreprise en Corée du Sud dans les bonnes conditions. Avec la connaissance nécessaire des règlementations et des processus locaux, nous permettons à votre entreprise de prendre une décision plus éclairée.

Comment INS Global peut vous aider à créer une entreprise en Corée du Sud

Avec plus de 14 ans d’expérience sur le marché asiatique, INS Global possède l’expertise pour aider votre entreprise à entrer sur le territoire sud-coréen et à mettre en place votre opération. Notre équipe est en mesure de vous conseiller pas à pas pour créer une entreprise en Corée du Sud, que cela soit pour l’enregistrement de votre entreprise, la recherche d’un bon personnel, et l’assistance sur les soucis administratifs tels que la gestion de la paie et des taxes. Entrez en contact avec nos consultants dès aujourd’hui et laissez-les vous aider à pénétrer avec succès le marché sud-coréen.

Restons en contact