Entretien d’embauche en Chine: nos conseils pour réussir

Un entretien d’embauche en Chine, comme partout ailleurs, nécessite une préparation optimale

Il est primordial pour le candidat d’avoir déjà envisagé les questions du recruteur et d’avoir plus ou moins en tête les réponses soigneusement préparées auparavant.

WOFE12Les règles de politesse chinoises

  • Ponctualité : elle est évidemment de rigueur et plus particulièrement en Chine, mieux vaut arriver avec 10 bonnes minutes d’avance.
  • Salutations : il est conseillé de s’inspirer de la façon dont le recruteur vous salue pour éviter le faux-pas. Dans les grandes villes comme Shanghai ou Pékin, la poignée de main est assez courante, mais attention, les salutations peuvent se faire aussi en se penchant légèrement en avant ou bien en effectuant un signe de tête.
  • Cartes de visite : elles s’échangent dès le début de la rencontre. Prenez soin à les donner et les recevoir avec les deux mains (tout comme l’argent d’ailleurs).
  • Nom : en cas de doute, ne pas hésiter à interroger le recruteur sur la prononciation exacte de son nom, mieux vaut ne pas écorcher le nom de votre interlocuteur, aussi difficile à prononcer soit-il.

Questions types posées lors d’un entretien d’embauche en Chine

  • D’ordre général : dans la majorité des cas, le recruteur chinois commence par aborder le candidat avec des questions liées à son hébergement, sur la raison de sa venue en Asie, son attrait pour le pays ou pour la cuisine locale, bref, des questions sans lien apparent avec l’entretien. Ne surtout pas les prendre à la légère ! C’est le moment idéal pour démontrer ses connaissances de la culture chinoise ou du moins son intérêt pour la Chine, ce qui est très apprécié par les recruteurs.
  • Personnelles : en Chine, demander l’âge ou le statut marital d’un candidat n’a rien de choquant ni de discriminatoire. Inutile de se frustrer, mais vous pouvez bien sûr contourner la question poliment.
  • Liées au poste : Elles sont souvent plus ou moins similaires à celles posées en Europe. Il existe sur Internet une multitude de sites préparant à ce genre de question pour éviter ainsi de commettre des faux-pas de manière générale.

L’attitude à adopter

china culture

  • Langage corporel :
    • En Chine, le langage corporel est totalement différent : ne soyez pas choqué si le recruteur se tient très près de vous ou s’il maintient une poignée de main très longue.
    • Tenez-vous bien droit et ayez tendance à baisser les yeux lorsque vous vous adressez à votre interlocuteur. Les temps de silence lors de la discussion doivent également être respectés.
  • Expression orale :
    • Les réponses aux questions du recruteur ne doivent être ni trop longues ni trop courtes (éviter les réponses monosyllabiques) : vous devez l’aider à en savoir davantage sur vous mais sans superflu.
    • Exprimez-vous de façon calme et modeste, ceci est perçu de manière très positive. Donc pour mieux réussir un entretien d’embauche en Chine, évitez de vous vanter ou d’exagérer car le recruteur vérifiera à coup sûr toutes vos informations. Ne critiquez pas vos anciens employeurs.
    • Mieux vaut éviter de poser des questions concernant la rémunération ou les avantages offerts par la compagnie dès le premier entretien. En revanche, interroger le recruteur sur vos futures responsabilités, le travail en lui-même ou la hiérarchie de l’entreprise est très bien perçu.

Fin de l’entretien

Une fois l’entretien terminé, et si la question n’a pas encore été traitée, n’hésitez pas à demander au recruteur son délai de délibération.

Il est également possible qu’une offre vous soit faite dès la fin du rendez-vous. Les recherches préalablement effectuées sur l’entreprise devraient alors vous permettre de prendre votre décision immédiatement ou de négocier : soyez préparé à toute éventualité !

Remerciement du recruteur

A la fin de la rencontre, n’oubliez pas de remercier tous les participants et de leur serrer la main. Suite à un entretien d’embauche en Chine, il est également d’usage d’envoyer une lettre de remerciement, ce qui permet notamment d’insister sur l’intérêt porté au poste à pourvoir.

Pour plus d’informations sur les entretiens d’embauche en Chine, consultez cet article:

Comment négocier son salaire lors d’un entretien d’embauche

Market Entry | Recruitment | Business Hosting | InvoicingGET A FREE QUOTATION!
+ +