Home > Newsroom > Faire des affaires en Chine
Un édito business par Wei Hsu

Faire des affaires en Chine
Un édito business par Wei Hsu

L’idée de vouloir créer une entreprise en Chine est le rêve d’un homme d’affaires. Le marché intérieur de la consommation a un potentiel illimité à mesure que les salaires augmentent et que les consommateurs chinois ont un revenu disponible plus élevé pour acheter des produits de consommation tels qu’un smartphone, un ordinateur, un véhicule et d’autres biens de consommation.
Le coût de la main-d’œuvre est relativement bon marché, bien que cela ait considérablement changé au cours des quinze dernières années, car il a triplé selon les estimations les plus prudentes et a davantage augmenté s’agissant de la main-d’œuvre spécialisée dans la high-tech.
Cependant, une fois passée l’euphorie des débuts, les affaires sont toujours des affaires, et vous devez raisonnablement estimer si votre entreprise peut être implantée en Chine. Au plus haut niveau, considérez ces trois facteurs. Si vous démarrez positivement, alors vous pourrez vous développer, bien que le chemin soit semé d’embuches. 

Droit chinois et réglementation des entreprises

L’intégration du commerce international dans la culture chinoise est encore un environnement en pleine maturation. Les Chinois cherchent à protéger les entreprises chinoises tout en encourageant les entreprises étrangères à s’établir en Chine avec l’idée d’obtenir une exposition des entreprises chinoises à la technologie occidentale et aux pratiques commerciales. La République populaire de Chine (RPC) est également une entité politique qui veut avoir un contrôle positif sur tout ce qui se passe à l’intérieur de ses frontières. Ainsi, la réglementation des entreprises est dynamique et omniprésente. Ceci se produit parce que les Chinois emploient le raisonnement abducteur comme base pour ce qu’ils font tandis que les cultures occidentales emploient le raisonnement déductif dans la plupart de leurs activités commerciales.

Les différences sont subtiles mais puissantes et expliquent pourquoi la loi chinoise change si souvent. Selon Wikipédia, « le raisonnement abductif (également appelé enlèvement, inférence abductive ou rétroduction) est une forme d’inférence logique qui va de l’observation à une théorie qui explique l’observation, cherchant idéalement à trouver le plus simple et l’explication la plus rationnelle. Dans le raisonnement abductif, contrairement au raisonnement déductif, les prémisses ne garantissent pas la conclusion ». Ainsi, alors qu’ils observent les affaires internationales et occidentales en action, ils ajustent continuellement leurs règlements d’affaires pour exercer un plus grand contrôle sur le process.

Ainsi, en tant qu’entreprise étrangère voulant entrer sur le marché chinois, vous devez observer et comprendre le droit des affaires chinois, apprendre en adoptant un raisonnement abducteur et anticiper ce que la prochaine itération de ces lois sera dans le court et le long terme. Ces règles de droit resteront-elles propices à la survie et à la croissance de votre entreprise? Ce n’est pas une tâche facile et cela va à l’encontre de la logique déductive des cultures occidentales. D’un point de vue entièrement étranger, vous ne pouvez pas être tenu de vous joindre à des investisseurs chinois et des partenariats d’affaires, mais vous devrez vous adapter à la culture chinoise, ce qui implique de bénéficier de conseils provenant de personnes vivant en Chine.

Le pérennisation de l’activité en Chine

Les entreprises chinoises jouissent de la confiance des consommateurs ainsi que d’une solidité financière, ce qui rend le marché rapidement concurrentiel. Votre produit est-il suffisamment unique et différencié des autres concurrents sur le marché? Nombreuses sont les entreprises internationales qui ont tenté en vain de développer un produit face à la concurrence chinoise.
La difficulté de faire des affaires en Chine et l’augmentation des investissements qui en résulte ont entraîné un renversement des entreprises américaines qui s’installent en Chine. Selon Siva Yam, membre de la Chambre de commerce des Etats-Unis et de la Chine basée à Chicago, « nous avons vu beaucoup d’entreprises américaines aux prises avec leurs opérations en Chine ». « Le marché est beaucoup plus mature. Nous avons constaté une baisse importante du nombre d’entreprises américaines qui se sont aperçues en Chine. … Au contraire, ils reviennent ici ».
La leçon à en tirer est de faire un contrôle complet et approfondi de la viabilité de sa propre compétitivité sur le marché chinois avant d’envisager d’entrer sur le marché.

Application de la loi chinoise 

C’est à cette étape que les choses deviennent fascinantes. Pour créer une WFOE, l’objectif est de s’introduire sur le marché chinois et de vendre un produit ou un service. C’est grâce à une analyse marketing du mode de vie chinois que cela peut être rendu possible. Il est également impératif d’avoir recours aux équivalents chinois de services tels que Google ou Facebook, pour investir le marché chinois dans la mesure où ces services sont bloqués en Chine. Des VPN alternatifs existent, mais sont de qualité inégale et sont régulièrement traqués et bloqués par le gouvernement chinois. En outre, les chinois n’utilisent pas de VPN. Il est possible d’utiliser des services comme Baidu, Alipay, et WeChat sur lesquels le gouvernement a une influence.
Pour aboutir à la création d’une WFOE en Chine, le plus fondamental est de se préparer ce challenge, d’être patient et respectueux des autorités chinoises, qu’elles soient nationales ou locales, mais surtout, il est nécessaire de suivre les règles de droit applicables en Chine. Votre assistant juridique chinois peut être votre meilleur ami si vous respectez sa valeur, ses connaissances et si vous donnez le meilleur de vous-même pour développer une relation durable pour affronter les challenges liés à la création d’une WFOE. 

Contactez nous

Restons en contact
DATE 14 Oct 2019
Share this post