Home > Newsroom > #INSTeam : Sandra Ciecka, consultante en Sales Developer chez INS

#INSTeam : Sandra Ciecka, consultante en Sales Developer chez INS

Racontez-nous votre parcours, comment passe-t-on de Toulouse à la Chine ? 

Pour être précise je viens de Montauban, non loin de Toulouse. En 2013 j’ai eu l’opportunité d’aller en vacances en Chine, plus précisément à Shanghai et quelques autres villes aux alentours. Une vraie révélation pour moi, ce qui m’a donné l’envie de vivre à l’étranger. La Chine et notamment Shanghai s’est donc naturellement imposé à moi. 

Ce qui vous manque le plus de votre région ? 

Sans hésitation les plats de mes grands-mères. Les mets en sauce typiquement du Sud-Ouest. Plus globalement la diversité de la gastronomie française. Même si Shanghai est une ville très internationale, en plein développement, le confit de canard n’aura jamais vraiment le même goût ici.

Ce que vous avez découvert en Chine et dont vous ne pouvez plus vous passer maintenant ? 

Je pense que le jour où je rentrerai en France, j’aurai du mal à revenir au « traintrain » français. En effet, ici tout évolue très rapidement. La Chine avait 30 ans de retard il y a 10 ans mais en 10 ans elle a su se développer sur des aspects qui nous paraissent encore lointains en Europe.  Tout est fait pour faciliter la vie en général : les déplacements, les paiements, les achats en tout genre dans cette immense ville peuplée qu’est Shanghai.

Quel est votre rôle chez INS ?

Initialement j’ai été recrutée en tant que Business Developer. Mon rôle était de développer notre réseau notamment sur des salons, de faire connaître INS et ses services. Puis, mon poste a su évoluer vers des missions plus commerciales comprenant la prise en charge de A à Z des nouveaux collaborateurs Je continue de prospecter de nouveaux clients, de l’introduction à la présentation de nos services selon ses besoins, de la négociation et du suivi clientèle bien-sûr. C’est un poste très complet, un réel challenge qui demande d’être polyvalent et très à l’écoute. 

Une de vos journées types ?

Il n’y a pas vraiment de journées types chez INS, cela dépend vraiment des calendriers des salons où je me rends régulièrement et des différents clients dont je m’occupe. Nous avons la spécificité de travailler main dans la main en interne, je suis par exemple en contact permanent avec le service RH et finance. Quand je ne suis pas en salon, je recontacte les personnes rencontrées afin de m’assurer de bien comprendre leurs besoins et de pouvoir nous adapter au plus juste à leur demande. Je gère aussi les négociations jusqu’à la signature du contrat, ainsi que le suivi client afin de les accompagner au mieux.

Vous aidez les entreprises étrangères qui s’implantent à Asie à être le plus opérationnelle possible et le plus rapidement possible. Quelles sont les principales difficultés rencontrées par ces dernières ?

Les principales difficultés rencontrées viennent souvent du temps d’adaptation à la culture chinoise. Les lois évoluent très rapidement, il est donc important de ne pas rester sur ses acquis et de prendre des conseils de la part d’expert dans ce domaine. Le choc culturel peut-être parfois déstabilisant. Une relation fiable avec un chinois se mérite et les rouages de la culture chinoise peut changer d’une ville à l’autre. Les mêmes codes à Shanghai ne seront pas les qu’à Beijing et qu’à Chengdu par exemple. Là aussi il faut pouvoir s’entourer des personnes compétentes.

Vous vous occupez aussi de la partie commerciale pour les vins Français chez INS, est-ce un amour de ce domaine qui vous a naturellement conduit à ce poste ? 

Pour être honnête, venant du Sud-Ouest de la France, c’est une notion assez naturelle que d’aimer les bonnes choses. Mon poste dans le Food & Beverage au sein d’INS Global Consulting s’est ainsi fait tout naturellement mais je m’occupe aussi d’autres industries tel que le milieu de l’ingénierie. 

Vous avez gagné le prix de l’entreprenariat féminin en 2016, vous pouvez nous en dire un peu plus ?

Ce prix au Concours des Entrepreneuriales a été obtenu dans le cadre de ma formation en Entreprenariat et Management des Organisations. Durant 6 mois avec 4 autres camarades de classe nous nous sommes immergées dans la réalité d’un parcours d’un entrepreneur voulant créer son entreprise. Concrètement nous avons fait un business plan, un bilan financier, trouver de potentiel fournisseurs, convaincu des investisseurs, et le jury. Nous avons été accompagnés par des coach professionnels ; ce fut une superbe expérience très enrichissante et valorisante. 

Contactez nous

Restons en contact
DATE 11 Nov 2019
Share this post