La Chine en passe de reconnaître l’indication géographique “Bordeaux”

La secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Fleur Pellerin, a déclaré dans un communiqué que la France et la Chine ont signé le 23 avril dernier une déclaration d’ intention s’engageant à lutter contre la contrefaçon des vins et spiritueux français.

Lors de sa première visite depuis son entrée en fonction, Fleur Pellerin a signé avec le vice-ministre chargé de la supervision de la qualité et de la quarantaine (Aqsiq) Wu Qinghai cette déclaration. “Cette coopération bilatérale témoigne de la volonté conjointe de la France et de la Chine de protéger les producteurs contre la contrefaçon” déclare-t-elle. Il s’agit aussi d’un engagement visant à “garantir la qualité des produits pour les consommateurs chinois”, parfois victimes de faux étiquetages en particulier sur les bouteilles de Cognac ou de vins de Bordeaux.

L’accord , selon le communiqué , prévoit une collaboration (dont les modalités restent à définir) entre la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) et Aqsiq. En 2013, les exportations de vins et spiritueux français en Chine ont atteint 836 000 000 €. La Chine a annoncé le mois dernier , juste avant la visite du Vice-Président Xi Jinping , avoir officiellement mis fin à l’enquête anti- dumping visant depuis Juillet 2013 les exportateurs de vins européens. L’enquête , menée par Pékin à la suite d’un différend avec l’UE sur l’industrie photovoltaïque, a inquiété les producteurs et les exportateurs français.

La secrétaire d’Etat, qui était accompagné par des représentants de plusieurs PME de l’agroalimentaire, a lancé une campagne de promotion de la confiserie et des biscuits français dans deux grandes enseignes comptant 130 magasins en Chine, Auchan et Carrefour. Avant de se rendre à Pékin, Madame Pellerin a participé à Nanning, au sud du pays, à la Green Companies Summit, évènement consacré au développement durable, où la France était l’invité d’honneur.

De surcroît, une procédure de reconnaissance de l’indication géographique “Bordeaux” a été lancée par le gouvernement chinois, a annoncé lundi le ministère français de l’agriculture, visant ainsi à se prémunir et lutter contre la contrefaçon des bouteilles de vin françaises. Cette annonce a été faite dans le cadre d’une visite à Pékin du ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll.

Sources :

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/05/12/97002-20140512FILWWW00169-vin-la-chine-protege-les-bordeaux.php

http://www.agro-media.fr/actualite/vin-spiritueux-chine-france-sengagent-contre-contrefacon-14166.html

Pour en savoir plus : http://www.ins-globalconsulting.fr/blog-chine/le-marche-du-vin-en-chine