La vente de vin via les sociétés de portage.

Pourquoi les entreprises de vin sont promptes à utiliser les sociétés de portage pour effectuer leurs affaires en Chine?

Tony Royal, directeur général de la société australienne exportatrice de vin Portavin, a passé près de 30 ans à développer ses relations avec la Chine – un investissement de mise en place d’un réseau qui a maintenant porté ses fruits avec des résultats commerciaux spectaculaires.

De zéro exportations chinoises en 2006, Portavi exporte a l’heure actuelle plus de 70 conteneurs de vin – environ 1 million de bouteilles – à la partie continentale de Chine chaque mois. La société a presque doublé ses exportations au cours des trois dernières années – alors qu’elle expédiait seulement 40 conteneurs en 2010, et est maintenant le plus grand exportateur de vignerons australiens en Chine – une part du marché plus qu’importante.

Ce succès australien est seulement l’une des nombreuses illustrations de la Chine comme étant aujourd’hui le marché du vin ayant la plus forte croissance: les consommateurs chinois boivent de plus en plus de vin et ce dernier n’est plus considéré comme un produit de luxe. En d’autres termes, le vin a perdu son « prestige » et est juste une autre boisson alcoolisée parmi d’autres comme la bière ou le baijiu.

Les distributeurs vendent de nombreux vins premier prix et comme des biens de consommation. Certains produits de niche haut de gamme restent un franc succès, mais les investissements marketing sont décisifs vers le succès. Dans ce scénario, la capacité à construire un réseau de marques et celle d’atteindre une taille critique de production industrielle sont les facteurs clé du succès pour les entreprises de vin.

Démarrage d’une entreprise de vin en Chine: les points clés.

Quand une entreprise décide d’exporter son activité et de s’installer sur le marché chinois, il doit élaborer une stratégie et préparer soigneusement son internationalisation.

Dans un premier temps, il est recommandé d’obtenir des informations sur le développement de son propre marché en Chine, en demandant des études et faire un tour d’horizon de la compétition active.

Il est également important d’avoir des contacts (“Guanxi”), en particulier en Chine, où l’entreprise est une question de relations humaines et où il est nécessaire d’avoir un bon réseau. Il est également recommandé de participer à des salons afin de développer ce dernier et de s’entourer de personnes susceptibles de faire découvrir des g

ens importants et ainsi de développer l’entreprise.

Enfin, la différence culturelle ne doit pas être sous-estimée. Il est primordial d’avoir un intérêt dans le pays et d’obtenir des informations sur les habitudes avant de lancer une entreprise en Chine.

De l’importance d’avoir un représentant.

Être sur le terrain est essentielle: il n’est pas possible de développer une entreprise en Chine à distance, sans être en mesure de lutter contre les mauvaises surprises. Un PDG, qui s’occupe de son entreprise en France, n’a pas le temps, ni l’énergie, de développer l’entreprise par lui-même en Chine. Il doit engager des représentants des ventes, avec un contrat local par exemple, qui connaissent le marché, qui seront formés sur les produits, et seront sur place afin de rencontrer des clients potentiels et de construire une vraie relation avec eux.

Un bon représentant des ventes de vin est toujours pressé, allant à de multiples déjeuners d’affaires des salons ou des événements. Il ne peut pas perdre son temps avec les procédures administratives. Afin d’optimiser son temps, il est recommandé d’être entouré de gens qualifiés qui prendront en charge les tâches administratives.

Le choix dans la mise en place est crucial et détermine le succès de l’entreprise sur son nouveau marché. Chaque entreprise doit choisir sa propre façon de s’installer, en fonction de ses ressources financières.

Dans un pays comme la Chine, il est recommandé d’avoir un partenaire local qui connaisse bien le marché et les habitudes locales et qui a une connaissance approfondie des législations sociales, commerciales et fiscales du pays. Passer par une société de portage semble être un choix judicieux, qui permettra d’embaucher un représentant des ventes en Chine.

La solution du portage salarial: INS Global Consulting utilise son savoir-faire.

Qu’est-ce qu’une société de portage? C’est une entreprise qui se chargera des procédures administratives et salariales nécessaires à une société étrangère pour se mettre en place sur le marché chinois.

Concrètement, la société étrangère est liée à la société de portage avec un contrat de prestation de services, tandis que la société de portage est liée au consultant, qui travaille pour la société étrangère sur le marché chinois, avec un contrat de travail.

INS Global Consulting est spécialisée depuis 2006 dans ce genre de prestations. Elle prend en charge le recrutement de consultants qualifiés et qualifiés, l’obtention de visas de travail pour ces derniers, leur paiement (cela signifie qu’ils sont recrutés localement), leur assurance et les déclarations fiscales.

Cette solution, moins onéreuse, présente de nombreux avantages. Il permet de gagner du temps, fournit un espace de travail et donne une adresse en Chine. INS gère également les procédures administratives et donne accès à une aide personnalisée de professionnels expérimentés qui connaissent les lois et le marché chinois.

Exporter en Chine avec un représentant des ventes dans une société de portage est une solution gagnante pour les PME qui veulent s’implanter sur le marché chinois. Ils peuvent ainsi commercer sereinement, de manière moins coûteuse, sans être attaqué par le système juridique chinois et ses procédures administratives.

Sources:

Etre commercial dans le vin en Chine

China: biggest market for wine

Marketing Wine in China