Le recrutement de personnel en Chine

La réussite en Chine dépend essentiellement du savoir-faire de son personnel

 

Tout comme en Europe, le recrutement de personnel en Chine se fait de la même façon. Différents sites internet peuvent être d’une grande aide pour la recherche des meilleurs candidats. En ce qui concerne les compétences et le savoir-faire de ces derniers, on n’est jamais sur de rien d’autant plus qu’on est à des milliers de kilomètres de chez soi.

En premier lieu, pour la phase de la sélection de candidat, tout se passe en ligne, mais, après il faut passer à l’entretien. Et pour obtenir le profil idéal sans avoir tort de notre décision, un entretien face à face dans un bureau plus efficace.

Les agences de recrutement

En Chine, les agences de recrutements fonctionnent au même principe que celles en Europe. Ces spécialistes du recrutement se chargeront de trier et de sélectionner les meilleurs profils. Parfois, ces agences ont déjà leurs archives des CVs de candidature. Dans le cas où il y a un profil dicté par une entreprise sollicitant leur service, ils n’ont qu’à tourner les milliers de CVs qu’ils ont. Un appel au candidature serait lancé si les profils des candidats ne correspondent pas encore aux critères du client.

Les agences de recrutement seront rémunérées par un système de pourcentage selon ce qui est convenu avec l’entreprise les une fois le contrat signé. Mais, en Chine, puisqu’il n’est pas très difficile pour les agences de trouver les profils parfaits aux demandes des entreprises clients, l’idée de faire appel à un agence de recrutement en Chine n’est pas repoussante pour les sociétés en quête d’un personnel très rentable dans le marché chinois.

Les sites internet spécialisés dans l’emploi

Les entreprises européennes ayant des activités en Chine ont le privilège d’avoir un accès à un outil facilitant le recrutement de ses personnels via internet. Les offres proposées sont dans la plupart des cas très généralistes en ce qui concerne la nationalité des candidats proposés. A vrai dire, il faut savoir bien analyser les marchés qui sont les cibles de notre projet avant de voir quel type de candidat sera plus compétant dans le domaine dans tel marché de tels pays.

Par ailleurs, il existe d’autres sites tels qu’Eurochinajob qui se concentrent un peu plus vers les candidats européens et chinois. Avoir recourt à ce site est plus avantageux, car dans la plupart des cas, le profil des candidats proposé répond aux attentes des recruteurs. Le site reçoit souvent les candidats européens d’origine chinoise ou des chinois vécus en Europe. En effet, pour une entreprise en même temps sur les marchés chinois et européens, ils sont toujours rentables au lieu de recruter deux personnels.

 Les universités en Europe

Les étudiants chinois en Europe font également partie des candidats potentiels pour les recruteurs. Certains centres de formation proposent même aux étudiants chinois de suivre quelques formations en Europe afin de compléter leur compétence pour un poste assez spécifique en Chine. Alors, les profils chinois essaient de concurrencer celles des candidats européens, et sur l’angle de prix de main d’œuvre, les salariés chinois ont une prétention salariale plus basse que les étrangers.

L’avantage avec le recrutement de ressortissants chinois ayant suivi un cursus universitaire en Europe, c’est que ces derniers disposent de très bonnes bases dans la culture européenne. Ensuite, lorsqu’ils prendront leur poste en Chine, ils ne rencontreront aucune difficulté à communiquer avec leurs compatriotes ni avec leurs employeurs européens, plus besoin des traducteurs, qui provoquent un distance entre deux collaborateurs dans une même société.

Recruter des managers

 

Autant engager du personnel hautement qualifié est le secret de la réussite pour réussir en Chine (savoir faire technique, maitrise de quelques langues). Il est toutefois conseillé de faire une petite étude de marché avant de passer au recrutement proprement dit, c’est-à-dire se renseigner sur la grille salariale des cadres et techniciens supérieurs en Chine afin d’éviter de recevoir des milliers de CV lors du recrutement.

C’est un des postes les plus importants dans une entreprise, il faut avoir une très forte compétence pour dénicher un profil très rare dans le marché qui répond bien au critère requis par le domaine de l’activité de l’entreprise. Une fois, ce poste, par lequel on dirige le fonctionnement de d’organisation de l’équipe, est tombé dans des mauvaises mains, l’entreprise risque de perdre ses gains de production. En Chine, on ne devrait pas imaginer une entreprise en déclin si non elle mène la société à la faillite.

Les critères de sélection de dossiers de candidature

Pour faire le tri des candidats en Chine, les procédures sont les mêmes qu’en Europe, toutefois, il faut faire très attention à certains critères :

  • Un candidat qui maitrise le mandarin si c’est un ressortissant chinois
  • Un candidat qui maitrise d’autres langues que l’anglais si possible
  • Un candidat disposant d’un bon cursus universitaire issu des grandes écoles européennes
  • Un candidat disposant de bonnes références (fiables)

Avant de lancer son offre d’emploi, il faut définir très bien nos critères sur le profil du candidat qu’on cherche, surtout de préciser la spécificité de la personne qu’on a besoin, afin d’éviter de recevoir des tonnes de CVs qui conduit souvent à la confusion du recruteur pendant le triage.

Recrutement du personnel dans les grandes villes chinoises

office in shanghai

La plupart des entreprises européennes implantées en Chine sont indépendantes dans la quasi-totalité de leur activité, y compris le recrutement du personnel. Pour une entreprise implantée dans les grandes villes chinoises telle que Pékin, recruter ne pose aucun problème, les jeunes talents sont de plus en plus nombreux et se concentrent surtout dans ces villes.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres : les jeunes talents sont de plus en plus nombreux dans les grandes villes alors que dans les régions où ils seraient le plus utiles il y a un manque important de candidats. Pourtant c’est justement dans les villes de second et troisième tiers que le besoin en technicien et spécialistes se fait le plus sentir pour réaliser les projets majeurs de ces villes. Malgré les salaires important que certaines entreprise leur offrent pour les motiver à aller dans ces régions, les jeunes chinois préfèrent rester dans les grandes villes pour un salaire beaucoup plus modeste.