Les viticulteurs européens transfèrent leur savoir-faire à la Chine

Arrêt de l’enquête anti-dumping


Vendredi 21 mars, Pékin a annoncé officiellement renoncer à son enquête antidumping sur les importations de vins européens. En effet, le ministre chinois du commerce, Gao Hucheng a expliqué que les organisations viticoles européennes et celles de la Chine étaient arrivées à un accord mettant un terme au différent commercial qui les opposait.

Cette décision aurait été prise pour apaiser les relations sino-françaises, à la veille de la tournée du président chinois Xi Jinping en Europe.

Pour plus d’informations sur le monde des affaires en Chine, lisez aussi l’article suivant:

http://www.ins-globalconsulting.fr/blog-chine/ressources-humaines-chine

Les termes de l’accord

Les pourparlers ont été menés entre la China Alcoholic Drinks Association (CADA) et le Comité européen des entreprises de vin (CEEV). Selon les termes de cet accord, la CADA s’engage à retirer sa plainte à l’encontre des vins provenant de l’Union européenne (UE), et à mettre fin aux enquêtes ouvertes par les autorités chinoises. En contrepartie, les deux partie se sont mis d’accord sur la mise en place d’ un cadre de coopération technique pour les deux prochaines années.

Mise à disposition de l’expertise viticole française

L’accord stipule que pour les deux prochaines années, les entreprises viticoles européennes devront fournir à leurs homologues chinoises une assistance technique notamment concernant le système des indications géographiques ; le matériel végétal, et les équipements viticoles. Il est prévu que ce transfert de savoir-faire se fasse par le biais de séminaires.

Sources:

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140324trib000821625/la-chine-abandonne-son-enquete-anti-dumping-sur-les-vins-europeens.html

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/03/24/97002-20140324FILWWW00177-chinevins-cloture-de-l-enquete-anti-dumping.php