Organiser un voyage d’affaires en Chine

Un voyage en Chine, pour décrocher des contrats, rencontrer de potentiels distributeurs ou producteurs, se prépare à l’avance. Lorsqu’un entrepreneur souhaite faire des affaires en Chine, aucune place ne doit être laissée à l’improvisation. Voici quelques astuces qui vous permettront de mettre toutes les chances de votre côté pour maximiser l’efficacité de vos voyages d’affaires en Chine.

  1. Régler l’administratif en amont

Les démarches administratives relatives à un voyage en Chine concernent principalement le visa et l’assurance. Renseignez-vous en amont du type de visa que vous devez demander et prenez-vous y à l’avance, de nombreux documents sont requis. En fonction de la durée et de la fréquence de vos voyages d’affaires, vous pouvez avoir besoin d’un visa business ou d’un visa de travail. Munissez-vous également d’une bonne assurance, vous ne serez pas pris en charge dans le cas contraire.

  1. Se faire accompagner

1460150077Si vous souhaitez maximiser l’efficacité de votre voyage en Chine, faites-vous accompagner par une agence qui pourra vous fournir les bonnes informations relatives au business en Chine et qui pourra faciliter vos démarches administratives. Elle pourra également mettre à votre disposition un bureau dans un espace de coworking durant la durée de votre séjour afin que vous puissiez accueillir de potentiels clients ou rencontrer d’autres entrepreneurs. Cela vous permettra de partager des astuces et conseils et aussi d’obtenir plus facilement des informations, puisque vous aurez des interlocuteurs qui pourront répondre à vos interrogations.

Il sera probablement nécessaire que vous vous fassiez accompagner par un interprète. Bien que de plus en plus de chinois parlent anglais, les décideurs font parti de la génération qui n’a pas appris l’anglais. De nombreuses incompréhensions sont possibles, afin de ne pas créer de malentendu, faites-vous accompagner par un interprète qui pourra vous accompagner à tous vos rendez-vous. Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas essayer d’échanger en anglais ou baragouiner quelques mots en chinois pour détendre l’atmosphère, mais lorsqu’on en vient à discuter business, il est indispensable d’avoir un traducteur.

  1. S’adapter aux coutumes chinoises

Lors de votre voyage, vous devrez vous habituer à la vie chinoise et à ses coutumes. Apprenez quelques mots de mandarin, pour vous débrouiller au quotidien mais aussi pour montrer à vos interlocuteurs que vous vous intéressez vraiment à la Chine.

Renseignez-vous également sur les coutumes et règles à respecter lors d’un repas ou rendez-vous d’affaires avec des businessmen chinois. La carte de visite se tend par exemple à deux mains. Les chinois vont souvent vous inviter au restaurant et vous proposeront de boire du « Baijiu », alcool de riz chinois. C’est souvent lors de ces repas qu’ils décideront s’ils veulent ou non faire affaire avec vous. Préparez-vous également à faire des découvertes culinaires, la nourriture chinoise est parfois surprenante.

Enfin, un businessman chinois ne vous dira jamais non, même si votre produit ne l’intéresse pas. Apprenez à juger grâce à d’autres signes s’il souhaite ou non faire affaire avec vous et ne prenez jamais un « oui » comme étant une réponse définitive.

  1. L’art de la négociation

La négociation fait partie intégrant de la vie des chinois. Le premier prix que vous donnera un producteur ne sera jamais le prix définitif, n’hésitez pas à négocier. Les négociations chinoises prennent du temps, il faudra vous armer de patience, et passez du temps au restaurant ou au KTV avec vos partenaires commerciaux.

INS a développé une gamme de service spécialement mise en place pour faciliter l’implantation des entreprises étrangères en Chine. Vous souhaitez organiser un voyage d’affaires en Chine ou implanter votre entreprise en Chine ? Ces articles vous intéresseront :

Pour toute question à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter.

Pour toute question sur ce Sujet :

shadow