• de
  • en
  • es
Paie et taxes au Portugal

Que vous soyez une petite entreprise ou à la tête d’un grand groupe, embaucher des employés pour votre entreprise au Portugal implique le paiement d’une rémunération et la gestion de toutes les déductions et cotisations fiscales. Il est essentiel de vous familiariser avec le fonctionnement du système de paie et de taxes au Portugal afin de garantir le respect de la réglementation commerciale locale.

Le Portugal a son propre ensemble de lois et de processus uniques en matière d’emploi et de cotisations fiscales. Vous devez être conscients des paiements et des déductions nécessaires qui doivent être effectués pour chaque employé. Pour vous aider, voici un guide sur les cotisations sociales et fiscales au Portugal.

(Vous pouvez également en apprendre plus sur la façon de faire des affaires au Portugal ici)

Gestion de la Paie au Portugal

Les salaires sont versés au moins toutes les deux semaines, par virement bancaire, mandat postal ou chèque. Les paiements doivent être effectués pendant les jours ouvrables et pendant les heures de travail prévues.

En ce qui concerne la gestion de la paie au Portugal, vous devez tenir compte des réglementations en matière d’emploi concernant les jours de congé, les heures de travail, les jours fériés, ainsi que les licenciements et les indemnités de départ. En tant qu’employeur, vous devez fournir régulièrement une fiche de paie à vos employés. Elle devrait inclure tous les avantages, les déductions et compensations de l’employé.

Voici quelques informations importantes à propos de la gestion de la paie au Portugal :

  • Versement du salaire

Au Portugal, le salaire minimum est ajusté annuellement. Actuellement, il est d’environ 9 300 € par an. Cette somme est divisée en 12 ou 14 salaires, selon votre structure.

  • Paiement des heures supplémentaires

Les heures supplémentaires sont rémunérées au taux de 125 % du salaire pour la première heure et 137,5 % pour l’heure suivante, avec un maximum de deux heures par jour ouvrable chaque semaine.

Les jours de repos ou les jours fériés, les salariés doivent être rémunérés au taux de 150 % pour toutes les heures travaillées, jusqu’à un maximum de huit heures par semaine.

  • Contrats à Durée Déterminée – CDD

Vous êtes libre d’employer plusieurs travailleurs sur des projets à durée déterminée pour votre entreprise. Cependant, vous devez payer des charges sociales supplémentaires si vous dépassez la moyenne du secteur d’activités pour l’embauche de personnes en CDD. Le taux d’imposition supplémentaire est calculé en utilisant la différence entre le nombre moyen et le nombre réel de contrats que vous avez. Les résultats peuvent être taxés jusqu’à un maximum de 2 %.

  • Allocations chômage

En tant qu’employeur, vous devez également prendre note du versement des allocations de chômage de vos employés. Il existe deux fonds distincts auxquels vous devez cotiser, à savoir : le Fundo de Compensacão do Trabalho (FCT), au taux de 0,925 % du salaire de l’employé, et le Fundo de Garantia de Compensacão do Trabalho (FCGT), au taux de 0,075 %.

Sécurité Sociale au Portugal

Au Portugal, les cotisations au système de sécurité sociale sont réparties entre les salariés et les employeurs. Dans les organisations à but lucratif, le taux de l’employeur est de 23,75 %, tandis que l’employé doit assumer 11 %.

Pour les organismes à but non-lucratif, la cotisation de l’employé reste à 11 %, tandis que l’employeur doit assumer 22,3 %. Les cotisations vont aux prestations telles que les pensions, les congés et l’assurance-chômage.

Impôts et Taxes au Portugal

Les employeurs doivent prendre note des différents types d’impôts en vigueur au Portugal. Certaines des taxes les plus importantes comprennent :

L’Impôt sur le Revenu

L’impôt sur le revenu est prélevé sur le salaire de l’employé, de façon régulière. Le montant retenu est évalué selon un barème progressif, avec des taux allant de 14,5 % à 48 %, selon le niveau de salaire de l’employé. Voici une liste des tranches de revenu le plus récentes et de leurs impôts correspondants :

  • 0 € – 7 112 €  14,5 %
  • 7 113 € – 10 732 €  23 %
  • 10 733 € – 20 322 € 28,5 %
  • 20 323 € – 25 075 € 35 %
  • 25 076 € – 36 967 € 37 %
  • 36 968 € – 80 882 € 45 %
  • Plus de 80 882 € 48 %

Les salariés dont le salaire annuel est compris entre 80 000 € et 250 000 € sont soumis à une surtaxe de solidarité s’élevant à 2,5 % de leurs revenus. Ceux dont les salaires dépassent 250 000 € sont soumis à un impôt de solidarité plus élevé de 5 %.

Tandis que les non-résidents travaillant au Portugal sont imposés à un taux forfaitaire de 25 %.

Votre devoir, en tant qu’employeur, est de retenir l’impôt sur le revenu et de verser les paiements au gouvernement chaque mois. Vous devez également fournir un récapitulatif fiscal annuel à vos employés avant le 20 janvier de chaque année.

Si votre entreprise est située à Madère ou aux Açores, les taux d’imposition sur le revenu seront différents car ces régions sont des régions autonomes du Portugal.

Impôt sur les Sociétés

L’impôt sur les sociétés au Portugal est actuellement fixé à 21 %. Des taux inférieurs s’appliquent à Madère (20 %) et aux Açores (16,8 %). Les PME bénéficient d’une réduction de l’impôt sur les sociétés pour les premiers 25 000 € du revenu imposable de l’entreprise.

Il existe également des surtaxes d’État qui varient de 3 % à 7 %. Des impôts municipaux allant jusqu’à 15 % s’appliquent également, selon le taux imposé dans la région.

Impôt Personnel

Si vous êtes indépendant, vous devez assumer l’intégralité de vos cotisations sociales. Alors que le montant total varie en raison de plusieurs facteurs, le taux général payé par les travailleurs indépendants au Portugal est d’environ 21,4 %. Les paiements doivent être effectués entre le 1er et le 20 de chaque mois.

Retards de Paiement

L’administration fiscale portugaise sanctionne lourdement les délinquants en matière d’évasion et de fraude fiscale, qu’il s’agisse de délits mineurs ou majeurs. Vous pourriez être condamné à une amende de 30 à 100 % de l’impôt dû si vous payez vos impôts en retard.

Pourquoi Externaliser votre Gestion de la Paie au Portugal ?

La gestion de la paie au Portugal peut être complexe, et il est possible de ne pas respecter certaines exigences, ce qui peut entraîner des litiges et d’autres problèmes. Pour éviter cela, l’externalisation de la gestion de la paie au Portugal, et des cotisations fiscales et sociales, à un tiers, prestataire de service professionnel, peut contribuer à garantir l’exactitude des informations communiquées et la conformité aux réglementations locales en matière de fiscalité et d’emploi.

Gestion de la Paie et des Taxes au Portugal

En tant que partenaire de solutions d’expansion mondiale, INS Global est en mesure d’aider votre entreprise avec tous ses besoins en matière de gestion de la paie au Portugal. Nos experts en paie s’assurent que votre paie au Portugal est versée à temps et que tous les impôts et déductions nécessaires ont été calculés et versés. Nous nous occupons de toutes les tâches administratives RH pendant que vous vous concentrez sur la gestion de votre entreprise au Portugal. Nous pouvons également aider votre entreprise à embaucher et payer du personnel au Portugal, à trouver les meilleurs talents ou à facturer des clients. Commencez dès aujourd’hui et laissez nos consultants s’occuper des besoins administratifs de votre entreprise.

Restons en contact