Pour le textile c’est en Chine que ça se passe!

 Un pays qui détient des atouts de poids

 
Si la Chine détient un atout, c’est bien sa population : 1.33 milliards de Chinois. Dans l’univers du textile, c’est une force que ses concurrents sont bien loin de détenir. Comment ses principaux rivaux pourraient faire tourner 24/24h leurs usines ? Et bien la Chine relève le défi !
 
Des millions d’ouvriers pour des milliers d’usines textiles qui s’activent jour et nuit pour répondre à la demande mondiale. Si bien longtemps le « Made In China » était pointé du doigts, il est désormais de mieux en mieux accepté dans la société Occidentale avec des marques de luxe qui commencent à gommer ce cliché, Shanghai Tang est un bon exemple. Ce sont maintenant les produits fabriqués au Bangladesh, au Cambodge et en Indonésie qui commencent à être stigmatisés « mauvaise qualité »
 

Qu’est-ce qui explique cette réussite ?

 
La Chine détient des ressources humaines très importantes, de très bonnes infrastructures et du matériel industriel en assez grande quantité pour ne pas avoir à importer. En plus d’avoir des travailleurs acharnés, la capacité des usines chinoises est particulièrement impressionnante. Ils respectent en général les délais de livraison, c’est en partie grâce à une chaine industrielle complète. C’est grâce à cela que les beaucoup de marques du secteur du textile délocalisent leurs usines de production en Chine :tout se fait au même endroit.
 
De plus, la China produit toutes les matières premières nécessaires à la fabrication de vêtements. Les usines ne se trouvent donc jamais ne situation de pénurie ou d’attente ce qui permet une production non-stop. Cela érige le pays dans le top 5 des plus grands exportateurs de fibres textiles mondial.
 
Une nouvelle tendance régie par la croissance
 
On a observé une nouvelle tendance ces trois dernières années en Chine, cette tendance n’est autre que la prochaine étape du « vol des oies sauvages » que ses prédécesseurs, le Japon et la Corée ont également vécu il y a de ça 10 ans. Les industriels chinois voient désormais plus grand et n’hésitent plus à délocaliser leurs usine en Afrique mais également au Cambodge et en Asie du sud-est.
 
Même si la Chine délocalise, les Chinois continuent d’investir massivement dans l’industrie en Chine afin de disposer du parc de machines le plus moderne du monde émergent. Avec la hausse des salaires en Chine, les coûts de production dans ces autres pays deviennent attractifs : au Cambodge, le salaire minimum est de 80 dollars. De plus, la majorité de ces pays n’imposent pas de taxes sur les produits à destination de l’Europe ce qui rend ce genre d’opération encore plus attrayant.
 
Quand bien même ces nouveaux pays émergents s’emparent peu à peu de la production mondiale textile, la Chine et ses investissements restent en tête de peloton et sa domination rends beaucoup de pays envieux. Proposer des prix aussi compétitifs les chinois devient de plus en plus rare beaucoup d’usines sont ainsi obligé de mettre la clé sous la porte.

Pour aller plus loin

  • Pour en savoir plus sur le secteur du textile en Chine et les opportunité de business c’est ici
  • Pour mieux comprendre pourquoi le made in China est un concept dépassé c’est ici
  • Pour en savoir plus sur la mode en Chine c’est ici
Market Entry | Recruitment | Business Hosting | InvoicingGET A FREE QUOTATION!
+ +