Quelles attitudes adopter avec un chasseur de tete en Chine? (3)

Dernier volet de notre présentation des bonnes attitudes a avoir pour optimiser ses chances avec un chasseur de têtes en chine

Les bonnes attitudes

– Avoir des références :
Une des choses que les chasseurs de têtes apprécient le plus est les recommandations par d’anciennes connaissances professionnelles. C’est un des meilleurs moyens pour obtenir un entretien.
S’orienter vers les cabinets de recrutement en fonction du profil :
il faut cibler les cabinets en fonction de sa spécialité. La création d’un mail résumant notre profil et le poste recherché, et l’envoyer aux cabinets qui  vous orienteront.
Toujours rester positif :
il faut montrer que vous êtes motivés, que vous aimez le challenge. Il faut donner envier au chasseur de têtes de prendre contact avec vous, toujours avoir tête qu’il faille l’accrocher.
-L’art de la relance :
Il faut relancer dans le bon timing. Relancer trop tôt peut être mal pris, et ne pas relancer peut vous faire tomber dans les oubliettes. Généralement un délai d’une semaine est convenable.
-L’entretien des contacts :
Bien souvent ce type de relation s’inscrit sur le long terme, et il faut de temps en temps montrer au recruteurs que l’on existe toujours. Cela afin de lui faire comprendre que nous sommes toujours disponibles. L’idéal est d’être en contact régulier avec 4 ou 5 chasseurs de têtes.
Savoir expliquer le refus d’une proposition :
Afin de ne pas mal être vu si l’on refuse un poste proposé, il est très important d’expliquer ses raisons. Si l’on doute de notre envie, il faut émettre le plus rapidement possible des réserves auprès du chasseur de têtes
Autres articles intéressants:

Grâce a son expertise du marché chinois, INS sera un conseiller de choix pour vous orienter au mieux dans vos démarches de recrutement. Pour plus d’informations sur les différents services d’INS : http://www.ins-globalconsulting.fr/services

Vous pouvez aussi consulter notre page web dédiée a ce service de “Head hunting”

Wei Hsu

/ Tags: