Home > Newsroom > Les tendances du marché agroalimentaire en Chine

Les tendances du marché agroalimentaire en Chine

Le marché agroalimentaire chinois est l’un des plus dynamiques et l’un des plus lucratifs à l’export. Les consommateurs chinois veulent du changement en privilégiant, entre autres, une alimentation plus saine. Zoom sur une tendance qui ne risque pas de s’arrêter et les belles opportunités pour l’agro-alimentaire française qui en découlent.

Produits alimentaires : le boom du vegan en Chine

Avec un taux de croissance de 15%, le marché chinois de l’agroalimentaire est en pleine croissance mais rentre aussi dans l’ère du changement. Preuve de cette évolution, suite au confinement, Starbucks a profité de la réouverture de ses 2000 cafés pour proposer à ses clients une offre de restauration vegan. Même approche chez KFC qui de son côté a lancé des nuggets vegan. La viande végétale a définitivement le vent en poupe dans l’Empire du Milieu. A noter tout de même qu’il ne s’agit pour autant pas d’une révolution mais d’une évolution, la cuisine bouddhiste végétarienne étant présente dans le pays depuis la dynastie des Han (206 avant J-C. à 220).

Un niveau de vie qui évolue en Chine, créant des attentes food différentes

Cette évolution des modes de consommation est en partie liée au niveau de vie qui évolue en Chine puisque la classe moyenne chinoise ne cesse de grossir tout en disposant de revenus de plus en plus élevés. Une tendance qui a commencé avec une prise de conscience des jeunes parents faisant de plus en plus attention à l’alimentation de leurs enfants et ce dès le plus jeune âge.

Aujourd’hui, plus de 86% des consommateurs chinois accordent une plus grande attention à la sécurité alimentaire. 67% des consommateurs vont même jusqu’à consulter régulièrement les informations nutritionnelles et les ingrédients des produits qu’ils consomment.

Le sucre : un marché plein de paradoxe mais économiquement dynamique

Les chinois ne sont pas des bec-sucrés. Quelle que soit la province, vous terminerez rarement un repas par un dessert. Pourtant les chiffres montrent que la consommation de sucre est passée de 7 g par jour et par personne il y a dix ans à 16 g aujourd’hui (à titre comparatif, un Français consommerait 100 g de sucre par jour).
Fort de ce constat, l’état chinois a appelé sa population à réduire sa consommation de sucre. En 2019, le directeur du département à la Commission de la Santé Nationale déclarait “Un comportement alimentaire déraisonnable, en particulier une consommation accrue de sel, d’huiles alimentaires et de sucre sont les principaux facteurs de dégradation de la santé (…) Les régimes alimentaires malsains peuvent entraîner l’obésité, le diabète, les accidents vasculaires cérébraux et les maladies cardiaques“.
Depuis, on ne cesse d’entendre dans les échoppes de bubble tea “moins de sucre s’il vous plaît” et le succès des thé aux fruit mais sans sucre ajouté est indéniable. Le marché de l’agro-alimentaire chinois est donc, plus que jamais, ouvert aux nouvelles opportunités sucrées… Mais sans vrai sucre (ou avec moins de vrai sucre)!

Zoom sur une marché en pleine explosion en Chine : les compléments alimentaires santé

En lien avec ce besoin de changement de la population chinoise, nous assistons aussi à un véritable boom du marché des compléments alimentaires en Chine, désormais considérés comme des produits du quotidien. En 2020, le taux de croissance du secteur devrait frôler les 25%  avec des ventes qui devraient, elles, dépasser les 51 millions d’euros en 2021.
Une croissance qui fait également échos au programme national pour le développement de l’alimentation et de la nutrition mis en place par les autorités chinoise. Pas étonnant donc que ces « Health Food » trouvent désormais une place de choix sur les rayons des magasins comme dans les stratégies digitales des marques françaises ou anglo-saxonne cherchant à se développer en Chine.

Conquérir le marché chinois : un pari risqué sans les bons partenaires

Pour espérer vendre en Chine, il faut pouvoir franchir certaines contraintes administratives. Et cela doit se faire en partenariat avec un acteur déjà implanté sur le marché. La Chine est un marché avec ses codes et ses normes. Ainsi, pour s’implanter sur le territoire chinois, il faut apprendre à connaître autant les habitudes de consommation que les attentes des consommateurs.

Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à contacter un spécialiste du marché chinois tel qu’INS Global. Parce qu’INS Global a plus de 10 années d’expérience dans le marché chinois, nous sommes capables de vous accompagner pour que vous puissiez développer votre activité rapidement et sereinement sur ce marché porteur.

Vous pouvez faire appel à du portage salarial, de la location de bureau, du recrutement ou encore de l’accompagnement à de la création d’entreprise sur le territoire chinois.

Contactez nous

Restons en contact
DATE 13 Juil 2020
Share this post