Travail à temps partiel: quelques indications juridiques

Que veut dire « travail à temps partiel »?

Le terme « travail à temps partiel » désigne une forme de travail pour laquelle la rémunération est généralement calculée à l’heure et pour laquelle le salarié n’exerce généralement pas plus de 4 heures de travail par jour et pas plus de 24 heures de travail par semaine .

Est-il nécessaire d’élaborer un contrat de travail pour engager un employé à temps partiel?

S’agissant d’un travail à temps partiel, il n’est pas nécessaire d’élaborer un contrat de travail. Les deux parties peuvent simplement conclure un accord oral.

Un employé qui s’engage dans un travail à temps partiel a la possibilité de conclure un autre contrat de travail à temps partiel avec un ou plusieurs autres employeurs.  Cependant, il lui faudra veiller à ce que les contrats ultérieurement conclus ne portent pas préjudice à l’exécution des précédents.

Il n’existe pas de période d’essai s’agissant du travail à temps partiel.

Chacune des deux parties peut mettre fin à l’utilisation de la main-d’œuvre par notification à l’autre partie à tout moment. Aucune indemnité n’est due par l’employeur à l’employé lors de la cessation de l’utilisation de la main-d’œuvre.

Pour en savoir plus sur le marché du travail en Chine :

les différents types de contrats de travail (Anglais)

 

Comment doit s’effectuer le paiement d’un travail à temps partiel?

Le taux de rémunération horaire pour le travail à temps partiel ne peut être inférieur au taux minimum prescrit par le gouvernement du pays où est situé l’employeur.

Un travail à temps partiel ne peut excéder 15 jours. Ce qui signifie que le salarié doit être rémunéré également tous les 15 jours.

Sources:

-http://fr.cyclopaedia.net/wiki/Contrat-de-travail-a-temps-partiel-en-France-1

www.ilo.org/