Home > Newsroom > Travail à temps partiel : quelques indications juridiques

Travail à temps partiel : quelques indications juridiques

Que veut dire « travail à temps partiel »?

Le terme « travail à temps partiel » désigne une forme de travail pour laquelle la rémunération est généralement calculée à l’heure et pour laquelle le salarié n’exerce généralement pas plus de 4 heures de travail par jour et pas plus de 24 heures de travail par semaine .

Est-il nécessaire d’élaborer un contrat de travail pour engager un employé à temps partiel?

S’agissant d’un travail à temps partiel, il n’est pas nécessaire d’élaborer un contrat de travail. Les deux parties peuvent simplement conclure un accord oral.

Un employé qui s’engage dans un travail à temps partiel a la possibilité de conclure un autre contrat de travail à temps partiel avec un ou plusieurs autres employeurs.  Cependant, il lui faudra veiller à ce que les contrats ultérieurement conclus ne portent pas préjudice à l’exécution des précédents.

Il n’existe pas de période d’essai s’agissant du travail à temps partiel.

Chacune des deux parties peut mettre fin à l’utilisation de la main-d’œuvre par notification à l’autre partie à tout moment. Aucune indemnité n’est due par l’employeur à l’employé lors de la cessation de l’utilisation de la main-d’œuvre.

Pour en savoir plus sur le marché du travail en Chine :

les différents types de contrats de travail (Anglais)

Comment doit s’effectuer le paiement d’un travail à temps partiel?

Le taux de rémunération horaire pour le travail à temps partiel ne peut être inférieur au taux minimum prescrit par le gouvernement du pays où est situé l’employeur.

Un travail à temps partiel ne peut excéder 15 jours. Ce qui signifie que le salarié doit être rémunéré également tous les 15 jours.

Contactez nous

Restons en contact
DATE 25 Fév 2014
Share this post