Un ralentissement important de la croissance du marché du bijoux en Chine

La période du nouvel an chinois s’est terminé il y a maintenant quelques semaines. Habituellement, cette célébration est marquée par une augmentation significative de la consommation des ménages chinois. En 2014, une fois de plus, les premiers résultats montrent un pic des ventes au cours de la période que l’on appelle aussi la fête du printemps. Les biens de consommation constituent en générale une importante partie des dépenses des ménages chinois. Les achats en ligne, les denrées alimentaires et le tourisme sont les trois secteurs qui connaissent la plus importante hausse au cours de cette période.

Toutefois, il semble que le commerce d’articles de luxe, notamment de bijoux, n’ait pas rencontré le même succès si l’on compare aux années prétendantes. En effet, les ventes au détail montrent les chiffres les plus bas jamais enregistrées au cours de cette dernière décennie en période du Nouvel an. Les chiffres indiquent en effet, une baisse de près de 50 % sur un an .

 

Cette tendance ne semble devoir durer très longtemps. Elle s’explique principalement par la campagne de frugalité menée dernièrement par le gouvernement pour réduire les dépenses extravagantes du personnel du gouvernement chinois. En Chine, les récents scandales sur le style de vie luxueux de certains représentants de l’autorité ont réellement choqué l’opinion publique. En effet, le bijou est traditionnellement considéré comme un cadeau très classique dans l’environnement des affaires chinois. Mais aujourd’hui, il peut être considéré comme une preuve de corruption. Cet événement, combiné a un changement plus profond dans le mode de consommation chinois, a donc conduit à une baisse de croissance dans le secteur des articles de luxe et des bijoux. Le ministère a annoncé que la vente de bijoux en Chine a chuté de 13,3% en 2013.

Néanmoins, la Chine reste le plus grand marché de bijoux dans le monde

D’une manière générale, les Chinois privilégient maintenant les bijoux de petite taille, d’environ 10 grammes. Il s’agit d’un changement important car la tendance jusqu’ici, et depuis de nombreuses années étaient davantage de choisir les bijoux les plus ostentatoire et les plus lourds de façon à montrer à quel rang social on appartient .

Malgré tout, les chiffres indiquent que la Chine reste le plus grand marché au monde de bijoux. Les ventes promettent d’atteindre les 15 milliards de dollars au premier trimestre de 2014. En effet, malgré ce ralentissement momentané, le marché chinois bénéficie toujours des avantage de sa démographie extrêmement importante et de la hausse substantielle de son niveau de vie. Cette année bien sur, ce sont surtout les bijoux façonnés sur le thème des chevaux qui rencontrent le plus de succès puisqu’on célèbre en 2014 l’année du cheval.

 

Ce que cette analyse montre c’est, que bien que la célébration du Nouvel An chinois ait encore été l’occasion d’une augmentation significative de l’achat de biens de consommation, il semble que les chinois aient cette année opté pour une consommation plus sobre et modérée. Ce changement de comportement conduit à un ralentissement significatif de la croissance sur le marché de luxe et du bijoux. Mais la spécificité démographique de ce pays, le développement de l’ ensemble de l’économie combiné à l’importance du concept de «face» et de prestige dans les habitudes de consommation chinoise assurera certainement au marché de bijoux des lendemains prospères.

 

Source:

http://europe.chinadaily.com.cn/business/2014-02/07/content_17271214.htm

 

Pour en savoir plus sur le monde des affaires en Chine, lisez aussi l’article suivant:

http://www.ins-globalconsulting.fr/blog-chine/ressources-humaines-chine