• de
  • en
  • es

Visas pour la Corée du Sud

Visas pour la Corée du Sud

La Corée du Sud dispose de nombreux types de visas accordant aux titulaires un séjour temporaire dans le pays à des fins professionnelles ou commerciales. Voici tout ce que vous devez savoir sur les visas pour la Corée du Sud, que cela soit pour travailler ou faire des affaires.

Types de visas de travail en Corée du Sud

Il existe de nombreuses catégories de visas de travail en Corée du Sud, selon le type de travailleur qualifié que vous êtes. Les visas de travail sud-coréens les plus courants sont :

  • C-4 Visa de Travail de Courte Durée ;
  • D-7 Visa de Transfert Intra-Entreprise ;
  • D-8 Visa d’Investissement Étranger ;
  • D-9 Visa de Commerce International ;
  • E-3 Visa de Recherche ;
  • E-7 Visa d’Occupation Particulière.

Carte d’Enregistrement d’Étranger pour la Corée du Sud

Les étrangers séjournant en Corée du Sud pendant plus de 90 jours doivent demander une carte d’enregistrement d’étranger (ARC – Alien Registration Card). Les ressortissants étrangers utilisent l’ARC en Corée du Sud comme pièce d’identité, nécessaire pour les services essentiels tels que l’ouverture d’un compte bancaire, l’inscription auprès d’un cabinet médical local et l’adhésion au système national coréen d’assurance-maladie et de retraite. La carte peut être demandée auprès du bureau d’immigration local.

Conditions Requises pour un visa de travail en Corée du Sud

Les candidats sont tenus de présenter un certain nombre de documents lors de la demande de visa de travail en Corée du Sud, notamment :

  • Un formulaire de demande de visa dûment complété ;
  • Un passeport avec une durée de validité d’au moins 6 mois (original et photocopies) ;
  • Une photo d’identité en couleurs de type passeport (3,5 mm par 3,5 mm) ;
  • Un CV ;
  • Une description de votre emploi ainsi qu’une lettre d’invitation ;
  • Une copie de vos diplômes universitaires ;
  • Une copie de votre contrat de travail ;
  • Une copie de l’immatriculation de l’entreprise ;
  • Une copie de l’attestation de paiement des impôts et des états financiers de l’entreprise de l’année précédente ;
  • Des informations concernant les employés étrangers actuels au sein de l’entreprise ;
  • Les frais de visas.

Après approbation, le ministère de la justice de la République de Corée délivre un certificat de confirmation de délivrance de visa (CCVI – Certificate of Confirmation of Visa Issuance) que le demandeur doit soumettre à une ambassade ou à un consulat à l’étranger.

Combien de temps prend le processus de visa de travail en Corée du Sud ?

Il faut généralement entre 1 et 4 semaines pour traiter le CCVI à compter de la date de soumission. Il est normalement demandé en votre nom par votre employeur en Corée du Sud. Une fois obtenu, le demandeur doit soumettre le CCVI dans le cadre de la demande de visa de travail en Corée du Sud auprès de l’ambassade/consulat sud-coréenne à l’étranger afin d’obtenir le visa pour entrer en Corée du Sud.

Visa d’Affaires en Corée du Sud

Les visiteurs d’affaires à court terme utilisent généralement le visa d’affaires en Corée du Sud C-3-4 (visiteur d’affaires) en tant qu’invité d’une entreprise nationale. Le visa pour la Corée du Sud, qui accorde un séjour de 90 jours maximum, doit être obtenu dans une ambassade ou un consulat sud-coréen à l’étranger.

Les ressortissants exemptés de visa, comme ceux du Japon et des États-Unis, peuvent entrer en utilisant le statut d’exemption de visa pour leur visite d’affaires de courte durée.

Restons en contact