• de
  • en
  • es

Visas pour Japon

Visas pour Japon

Visa de travail pour le Japon

Avec la troisième plus grande économie au monde et un grand nombre de consommateurs à hauts revenus, il n’est pas étonnant que vous souhaitiez travailler ou faire des affaires au Japon. Cependant, pour entreprendre une activité ou faire des affaires en toute légalité sur le marché japonais, vous devrez obtenir un visa. Explorons les différentes options de visa disponibles pour le Japon.

Bien qu’il existe de nombreux types de visas de travail délivrés au Japon, il existe deux classifications principales, à savoir : le « visa de travail » et le « visa de travailleur qualifié spécifié » (specified skilled workers visa). Cette distinction est importante car les avantages qui en découlent sont différents pour chaque type de visa.

Le visa de travail est le plus couramment attribué parmi les deux types principaux ; il est disponible pour toute une série de professions différentes, comprenant notamment : professeur, activités religieuses, journaliste, chef d’entreprise, services juridiques, soins infirmiers, chercheur, services comptables, artiste, ingénieurs, spécialiste en sciences humaines.

La durée de séjour accordée pour ce type de visa varie de 3 mois à 5 ans. La durée allouée dépend du type de visa que vous demandez et des circonstances spécifiques entourant votre demande.

Les travailleurs qualifiés spécifiés « Specified skilled workers »

En raison de la pénurie de main-d’œuvre que connaît le Japon, il a été introduit un nouveau statut de résident pour les personnes possédant des compétences et des connaissances spécifiques. Introduit en avril 2019, un individu peut entrer au Japon en tant que « travailleur qualifié spécifié ». Il existe deux types de visas pour compétences spécifiées, à savoir :

  • Visa pour compétences spécifiées I (Specified skilled worker I) ;
  • Visa pour compétences spécifiées II (Specified skilled worker II).

Le visa pour compétences spécifiées I (Specified skilled worker I)

Ce visa peut être demandé par toute personne ayant l’intention de travailler au Japon et qui possède l’expérience requise ou une connaissance considérable concernant des industries spécifiques. Une fois qu’un étranger est entré au Japon, il devra passer un examen relatif à ses compétences ainsi qu’un test de langue japonaise. Une fois ces examens validés, le candidat sera en mesure de signer un contrat de travail avec l’entreprise qu’il a l’intention de rejoindre. L’obtention de ce visa ne permet pas d’obtenir le droit au rapprochement familial. Ce visa peut être renouvelé tous les 4 mois, 6 mois ou sur une base annuelle, pour une période maximale de 5 ans au total.

Le visa pour compétences spécifiées I (specified skills I) peut être demandé uniquement pour les activités suivantes :

  • Personnels soignants ;
  • Gestion du nettoyage des bâtiments ;
  • Industries des pièces de machines et d’outillage ;
  • Industries électriques, électroniques et de l’information ;
  • Machinerie industrielle ;
  • Industrie du bâtiment ;
  • Industrie de la construction navale et des machines navales ; 
  • Industrie hôtelière ;
  • Industrie aéronautique ;
  • Réparation et entretien automobiles ;
  • Industrie de la restauration ;
  • Industrie agricole ;
  • Pêche et aquaculture ;
  • Fabrication de produits alimentaires et de boissons.

NB : Les détenteurs du visa pour compétences spécifiées I peuvent demander à changer leur statut en visa pour compétences spécifiées II (specified skills II).

Visa pour compétences spécifiées II (specified skills II)

Ce visa peut être demandé par des étrangers ayant l’intention de travailler au Japon et possédant des compétences dans des secteurs spécifiques. Une fois que le candidat est entré au Japon, il n’est pas contraint de passer un examen de compétence ou un test linguistique. Il doit cependant avoir préalablement suivi une formation technique.

Les étrangers qui détiennent le visa de compétences spécifiées II (specified skills II) peuvent vivre et travailler au Japon pendant une période supérieure à 5 ans, car ce type de visa peut être renouvelé indéfiniment. En outre, ce type de visa permet aux travailleurs étrangers d’être accompagnés par leur famille.

Exigences pour un visa de travail au Japon

Bien que certaines exigences spécifiques puissent différer vous trouverez ci-dessous les exigences générales que vous devrez satisfaire pour obtenir un visa pour le Japon :

  • Certificat d’éligibilité (Certificate of Eligibility – COE) – Ce certificat indique que vous êtes légalement autorisé à entrer sur le sol japonais. Il doit être obtenu préalablement avant votre arrivée au Japon ;
  • Passeport ;
  • CV ;
  • Diplômes universitaires (le cas échéant) ;
  • Une photo du formulaire de demande de visa ;
  • Offre d’emploi de l’entreprise japonaise.

Visa d’affaires au Japon (Business visa)

Ce visa doit être demandé par ceux qui ont l’intention de créer leur propre entreprise au Japon. Les candidats ont la possibilité de déposer une demande soit d’un visa de gérant de société ou d’un visa d’investisseur. Ce visa offre une grande flexibilité, mais il est plus difficile à obtenir qu’un visa de travail. Les critères suivants doivent être remplis pour obtenir le visa d’affaires au Japon :

  • Business plan ;
  • Enregistrement de la société ;
  • Adresse de siège social.

En outre, l’une des conditions suivantes doit être remplie :

  • Un capital d’au moins 5 000 000 yens japonais (JPY) présent sur le compte bancaire d’entreprise, et vous devez ensuite fournir les états financiers ;
  • Un minimum de 2 employés, autres que vous-même, qui doivent être tous deux citoyens japonais ;
  • Un capital d’au moins 2 500 000 JPY et au moins un autre employé de nationalité japonaise.

Certificat d’éligibilité (Certificate of Eligibility – COE)

Le certificat d’éligibilité est un composant essentiel de la demande de visa au Japon. Comme indiqué préalablement, il s’agit du document attestant que vous êtes en mesure d’entrer légalement sur le territoire japonais. La demande de ce certificat est en général faite par votre futur employeur dans un bureau d’immigration au Japon. Pour plus de détails, vous pouvez consulter la page Certificat d’éligibilité.

Comment INS Global peut vous aider

Si vous souhaitez faire des affaires au Japon mais que vous ne savez pas comment vous y prendre, vous pouvez compter sur nous. Notre équipe d’experts vous accompagnera pour entrer sur le marché japonais et débuter vos activités, en vous déchargeant des démarches administratives compliquées. INS Global fournit un service rapide et efficace, tout en étant une société de portage salarial bien établie et incontournable en Asie. Si vous êtes prêt à vous développer au Japon, prenez contact avec nous aujourd’hui et laissez INS Global accompagner votre entreprise pour renforcer sa présence internationale.

Restons en contact