Exporter en Chine avec un commercial en portage, la solution gagnante pour les PME françaises?

 

Bon nombre de PME françaises ont la capacité de se développer à l’international et notamment sur le marché chinois, mais n’osent pas sauter le pas. Il existe pourtant des solutions qui simplifient l’implantation de ces PME sur le marché chinois, celles-ci peuvent faire appel aux services d’une société de portage salarial.

  1. Pourquoi exporter en Chine ?

“Nos PME agroalimentaires ont une vraie carte à jouer en Chine, notamment sur les produits transformés, les produits laitiers, l’épicerie fine et les vins et spiritueux»,
annonce Nicole Bricq, ministre du commerce extérieur.

Le nombre de PME françaises exportatrices est en hausse cette année. En effet, pour les PME européennes qui se trouvent sur un marché saturé ou frileux, se développer à l’international, et notamment sur des marchés asiatiques, semble être une bonne stratégie pour permettre à son entreprise d’atteindre une taille critique.

« L’internationalisation permet non seulement de développer son chiffre d’affaires mais aussi de progresser. En se confrontant à la concurrence étrangère et à des cultures différentes, les entreprises innovent et, pour certaines, revoient leur modèle économique », selon André Lenquette, directeur général de Pramex International.

Nicole Bricq insiste également sur l’importance du marché chinois, qui devrait avaler 30% de la demande mondiale dans le secteur de l’agroalimentaire d’ici quelques années.

Exporter en Chine semble donc être un choix judicieux pour les entreprises qui souhaitent se développer et augmenter leur chiffre d’affaire. De plus, les entreprises françaises bénéficient de fait d’une bonne réputation sur le marché chinois.

  1. Quels sont les premiers pas à faire avant de se lancer ?

 

Lorsqu’une entreprise décide de se développer à l’international et de s’implanter sur le marché chinois, il faut qu’elle mette en place une stratégie et qu’elle prépare minutieusement son internationalisation.

Dans un premier temps, il est conseillé de se renseigner sur le développement de son marché en Chine, en demandant des études et en faisant un benchmark de la concurrence.

Il est également très important de se créer des relations, notamment en Chine ou le business est affaire de sentiment et où il faut avoir un bon réseau. Il est conseillé de participer à des salons afin de développer son réseau et de s’entourer de personnes facilitatrices, qui vous présenteront à des personnes importantes et qui vous permettront de développer votre business.

Enfin, il ne faut jamais sous-estimer la différence culturelle. Il est primordial de s’intéresser au pays et de se renseigner sur les coutumes avant de démarrer son implantation en Chine.

De plus, il est primordial d’être sur place, il n’est pas possible de développer son business en Chine à distance sans être confronté à de mauvaises surprises. Un chef d’entreprise qui s’occupe de son business en France n’a pas le temps, ni l’énergie, de s’occuper seul du développement de son business en Chine. Il doit donc embaucher un commercial, en contrat local ou en VIE par exemple, qui connait le marché, sera formé sur les produits et sera sur place afin de rencontrer les potentiels clients et de créer une réelle relation de confiance avec eux.

  1. Choisir une solution de portage salarial: la solution gagnante pour les PME ?

 

Choisir le mode d’implantation est crucial et déterminera la réussite ou non de l’entreprise sur son nouveau marché. Chaque entreprise doit choisir son mode d’implantation en fonction de ses moyens.

Dans un pays comme la Chine, il est recommandé de s’entourer d’un partenaire local qui connait le marché et les coutumes locales et qui maîtrise de la législation sociale, commerciale et fiscale du pays. Faire appel à une société de portage semble alors être un choix judicieux, qui vous permettra d’embaucher un commercial basé en Chine.

Qu’est ce qu’une société de portage ? C’est une société qui va prendre en charge les démarches administratives et salariales nécessaires à une entreprise étrangère pour s’implanter sur le marché chinois.

Concrètement, la société étrangère est liée par un contrat de prestations de services avec la société de portage, tandis que la société de portage est liée par un contrat de travail avec les consultants qui travaillent pour la société étrangère sur le marché chinois.

La société de portage va prendre en charge le recrutement de consultants compétents et qualifiés, l’obtention d’un visa de travail pour les consultants, l’indemnisation des consultants, c’est-à-dire qu’ils sont embauchés localement, leurs assurances et la déclaration des taxes.

Cette solution, moins couteuse, a beaucoup d’avantages. Elle permet un gain de temps lors de l’implantation, la mise à disposition de locaux et d’une adresse en Chine, la prise en charge des démarches administratives et l’accès à des conseils personnalisés par des personnes qui connaissent les lois et le marché chinois.

Exporter en Chine avec un commercial en portage est une solution gagnante pour les PME qui souhaitent s’implanter sur le marché chinois. Elles peuvent alors le faire en toute tranquillité, à moindre coût, sans être confronté aux méandres du code du travail chinois et à la lourdeur administrative. C’est une solution gagnante qui leur permettra de développer leur business en paix en Chine.

Autres articles :

Sources : Les Echos, le supplément/ INS Global Consulting

http://www.lesechos.fr/journal20140618/lec2_supplement/0203564511968-les-pme-en-quete-du-bon-rythme-a-linternational-1014062.php