• de
  • en
  • es

Création entreprise à Dubaï

Création entreprise à Dubaï

Si vous envisagez de faire des affaires aux Émirats Arabes Unis, il y a divers problèmes commerciaux à prendre en compte. Pour de nombreux investisseurs et professionnels, les EAU sont un lieu attractif pour créer leur entreprise en raison de leurs régimes commerciaux libéraux, de leur diversification économique, de leurs infrastructures développées et de leurs politiques fiscales attrayantes. Lors de l’installation dans un nouveau pays, il est important que vous ayez connaissance des différentes entités disponibles, afin de vous permettre de prendre une décision éclairée concernant le type d’entité servant le mieux vos intérêts.

Créer une entreprise dans la zone franche de Dubaï : les entités juridiques disponibles

  • Entreprise individuelle ;
  • Co-entreprise ;
  • Société à Responsabilité Limitée (SARL) ;
  • Succursale ;
  • Bureau de représentation.

L’Entreprise Individuelle

Une entreprise individuelle peut être établie par toute personne, mais pas par une entreprise. Un agent de service local est requis pour une personne étrangère (tout ressortissant d’un pays hors EAU) qui souhaite créer une entreprise individuelle. Les entreprises individuelles industrielles ou commerciales ne peuvent appartenir qu’à des ressortissants des Émirats Arabes Unis. Par conséquent, les ressortissants étrangers ne sont pas autorisés à créer une entreprise individuelle de type professionnel.

La Co-Entreprise

Une co-entreprise, ou partenariat conjoint, peut généralement être formée entre des étrangers et des ressortissants des Émirats. La gestion de la co-entreprise doit se faire avec au moins une personne physique (et non une entreprise, contrairement à une joint-venture), cette personne pouvant être ou non associée. Seuls les noms réels des associés peuvent être inclus dans le nom de l’entreprise. Un intérêt de co-entreprise ne peut être transféré qu’avec l’approbation des associés ou selon les conditions précisées dans la convention de la co-entreprise.

La Société à Responsabilité Limitée

Une SARL est le type d’entité le plus courant pour les étrangers à Dubaï, et peut être formée par un minimum de 2 personnes et un maximum de 50 personnes. Le capital minimum requis aux Émirats diffère d’un émirat à l’autre, le minimum requis pour Dubaï est de 300 000 AED (74 506 €). Au sein d’une SARL, un actionnaire minoritaire peut contrôler la société si les pouvoirs lui ont été conférés par le biais des statuts de la société.

En raison des différentes étapes, il faut environ 8 à 12 semaines pour qu’une SARL soit créée. Il est important de vous assurer que vous disposez de tous les documents justificatifs et qu’ils sont entièrement légalisés afin d’éviter toute prolongation de ce délai.

La Succursale

Une succursale est considérée comme une extension de la société mère étrangère. Aux Émirats Arabes Unis, les entreprises en zone franche sont autorisées à créer des succursales dans la zone étendue de l’émirat. Cependant, les succursales sont tenues d’obtenir une licence appropriée de la part du Département du Développement Économique et de la faire ensuite valider par le ministère de l’Économie.

Il faut environ 8 à 12 semaines pour ouvrir une succursale. Les succursales appartiennent entièrement à leur société mère et il n’y aucune obligation légale pour qu’un ressortissant des EAU détienne une part des activités principales de la succursale.

Il existe une limitation concernant les types d’entreprises qui peuvent créer une succursale aux Émirats. En règle générale, les prestataires de services et les entrepreneurs peuvent créer leurs succursales. L’entreprise souhaitant ouvrir une succursale doit également désigner un parrain, qui est un agent de service local aux EAU. Le parrain est responsable de toutes les démarches administratives auprès des ministères du gouvernement des Émirats. Le parrain est généralement rémunéré sur une base annuelle et sa rémunération peut être ajusté en fonction de sa contribution à la succursale.

Le Bureau de Représentation

Un bureau de représentation est assez similaire à une succursale, mais la distinction la plus importante est qu’un bureau de représentation n’est pas en mesure d’entreprendre des activités générant un revenu. Il peut être mis en place pour la recherche, les études de faisabilité ou dans un but similaire.

Le processus de création d’entreprise à Dubaï

1. Choisissez votre domaine d’activité

Il est important de choisir le bon type d’entité juridique, qui convient à la taille de votre entreprise, ainsi qu’à la nature de votre activité. Certaines zones franches de Dubaï n’autorisent que certaines activités ; par conséquent, il est important de réfléchir au type d’entreprise en fonction de son emplacement prévu.

2. Les formalités administratives

Remplir et déposer les documents administratifs nécessaires à la création d’entreprise est l’une des étapes les plus importantes et les plus lourdes. Une fois le type d’entité choisi, les documents doivent être remplis et déposés, ainsi que des photocopies des passeports des actionnaires. Selon le domaine d’activité, le type d’entité choisie et la zone où elle se trouve, des documents supplémentaires peuvent être nécessaires.

3. Les étapes finales

Une fois les documents soumis et traités avec succès, vous recevrez votre licence commerciale. Par la suite, un compte bancaire professionnel peut être ouvert et le candidat peut demander le traitement de son visa.

Comment INS Global peut vous aider

Entrer aux Émirats et faire des affaires à Dubaï est une tâche qui peut sembler intimidante, mais aussi, avec le bon partenaire, une tâche qui peut être remarquablement simplifiée. INS Global est une société de portage salarial de premier plan, spécialisée dans la création d’entreprise ainsi que dans d’autres domaines des ressources humaines. Si vous envisagez de créer une entité à Dubaï, vous pouvez consulter notre page concernant le portage salarial pour une solution alternative.

Restons en contact