La Chine est-elle l’avenir de la voiture électrique chinoise ?
Share This Post
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

En mars 2021, le géant de la téléphonie mobile Xiaomi annonce qu’il investit 1,5 milliards $ dans les véhicules électriques… Ambition écologique, industrie automobile florissante, voiture électrique chinoise commercialisée en France… La Chine serait-elle le nouvel eldorado de la voiture électrique ?

1/ La voiture électrique chinoise, un secteur bien installé… en Chine

En 2018, le leader mondial de la voiture électrique n’était ni européen, ni japonais, ni américain, mais bel et bien chinois. Il s’agit de BYD. Ce fabricant de batteries électriques rachète un constructeur d’État mal en point en 2002 et fait le pari de devenir une marque de voiture électrique chinoise. Si aujourd’hui le constructeur Tesla a pris la tête de ce classement, cela pourrait de nouveau changer. En effet, la Chine a interdit l’achat de véhicules Tesla, ce qui représente habituellement 20 % du chiffre d’affaires du constructeur américain. Un « embargo » qui pourrait donner un nouveau souffle à la voiture électrique chinoise, déjà bien présente nationalement.

Les principales marques automobiles chinoises de véhicules électriques :

  • Aiways
  • BYD
  • Byton
  • Geely
  • Nio
  • SAIC Motor
  • Xpeng

2/ La voiture électrique chinoise à la conquête de l’Europe

L’année 2021 signe la volonté de la Chine de s’attaquer au marché de la voiture électrique à plus grande échelle. Selon Lei Jun, le fondateur et PDG de la société Xiaomi, les « véhicules électriques intelligents représentent une des plus grandes opportunités commerciales de la prochaine décennie ». La Chine est connue pour son industrie manufacturière et ses faibles coûts de fabrication, elle dispose donc déjà des infrastructures et de la main d’œuvre nécessaires à la fabrication d’une voiture électrique chinoise peu chère et dotée de technologies de pointe. De plus, la Chine est aujourd’hui le premier marché automobile au monde, avec plus de 27 millions de véhicules produits en 2018. En 2021, Geely, le groupe chinois propriétaire de Volvo, annonce également ses ambitions électriques avec la création de Zeekr, une marque de voiture électrique chinoise haut de gamme. Ces constructeurs rêvent de conquête européenne, comme la marque automobile chinoise Aiways, qui commercialise son modèle de SUV U5 en France depuis l’été 2019 (en Corse). La stratégie des marques de véhicules électriques chinoises est simple : racheter des marques européennes pour concevoir et vendre des véhicules sous l’égide de grands noms qui résonnent dans l’esprit des clients européens. C’est pourquoi Volvo, Lotus, MG ou encore Pirelli sont aujourd’hui dirigés par des groupes chinois. Une tendance en ligne avec la volonté de la Chine d’atteindre une certaine indépendance industrielle et pétrolière.

3/ La voiture électrique chinoise, une ambition écologique ?

Avec de nombreux challenges écologiques devant elle, la Chine est le pays idéal pour les véhicules électriques, et elle le sait. Le gouvernement a mis en place des objectifs assez impressionnants, 10 % d’immatriculations de véhicules à carburants alternatifs en 2019 et 20 % en 2025 ! Le pays souhaite que la voiture électrique chinoise, hybride ou avec pile à combustible devienne « le courant dominant » en 2035. Une ambition qui explique l’engouement des entreprises chinoises pour les véhicules alternatifs. Le marché intérieur chinois possède une marge de progression importante malgré ses chiffres record, car seulement 14,1 % des habitants possèdent un véhicule, contre 60 % en Europe. De quoi faire rêver de nombreuses marques automobiles chinoises…

INS Global en Chine

La Chine représente de nombreuses opportunités commerciales pour les entreprises du monde entier et de tous secteurs d’activités. Cependant, se développer sur un nouveau marché peut apporter son lot de difficultés si vous ne connaissez pas les pratiques et règlementations locales. Le secteur de la voiture électrique chinoise n’est pas différent et il est essentiel de choisir le bon partenaire pour accompagner votre entreprise en Chine. Contactez INS Global dès aujourd’hui pour découvrir comment nous pouvons vous aider dans votre expansion mondiale.

Share This Post
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Content