La Pandémie a Bousculé le Secteur de l’Agroalimentaire et des Boissons. Voici Comment il se Redresse. | INS Global

La Pandémie a Bousculé le Secteur de l’Agroalimentaire et des Boissons. Voici Comment il se Redresse.

La Pandémie a Bousculé le Secteur de l’Agroalimentaire et des Boissons. Voici Comment il se Redresse.

janvier 2, 2024

PARTAGEZ

Facebook
Linkedin
Twitter
Picture of inswriters

Auteur

Date

Tags

Picture of inswriters

Auteur

Date

Tags

Partagez sur :

Les points essentiels à retenir

Résumé

Le secteur de l’agroalimentaire et des boissons (F&B) a été l’un des secteurs les plus touchés par la pandémie. Les restaurants ont reculé de six ans en termes de croissance des ventes. Les chaînes d’approvisionnement ont subi des perturbations permanentes et la vente de produits alimentaires en ligne a augmenté de 54%.

En raison des normes de distanciation sociale et des fermetures prolongées, la confiance des clients a chuté à un niveau jamais vu auparavant. De plus, les entreprises de l’industrie agroalimentaire ont été contraintes de reporter leurs plans de développement. Afin de réaliser une croissance durable, les entreprises du secteur sont tenues de renforcer leurs relations avec leurs fournisseurs et d’acquérir de nouvelles parts de marché grâce à l’expansion internationale.

Pendant cette période de reprise économique, les entreprises transnationales disposent de nombreuses opportunités pour relancer leur activité et connaître une croissance sans précédent. Elles peuvent désormais se développer à l’international en mettant en place des stratégies de localisation bien pensées et des stratégies d’approvisionnement et de tarification bien adaptées pour refléter la réalité post-pandémique.

Covid-19 : La Grande Récession de 2020

La crise sanitaire a entraîné un effondrement économique similaire à celui de la Grande Récession de 2007-2009, au moins dans l’industrie agroalimentaire. Les principaux acteurs du secteur ont également réagi de la même manière.

En dépit de la flambée des prix des matières premières, de la volatilité des monnaies nationales et de la faiblesse historique du pouvoir d’achat qui a entraîné une diminution de la demande de produits alimentaires, les entreprises de l’industrie agroalimentaire se portent beaucoup mieux en comparaison avec d’autres secteurs d’activité.

Selon une étude publiée par la National Library of Medicine, les entreprises transnationales sont sorties plus fortes que jamais de la récession de 2007-2009 en se développant sur les marchés émergents, en établissant des partenariats avec les gouvernements dans le cadre de la lutte contre la pandémie et en consolidant leur part de marché à l’international grâce à des produits ultra-transformés. Même les entreprises de taille moyenne, telles que le fabricant des produits issus des vergers qui a opté pour l’intégration verticale Shoreline Fruit, ont renforcé leurs efforts en matière d’expansion en consolidant leur base de fournisseurs.

Les entreprises du secteur de l’agroalimentaire et des boissons souhaitant redresser la barre peuvent bénéficier de la mobilité internationale nécessaire pour faire face aux crises actuelles et futures liées à la chaîne d’approvisionnement, en se développant sur de nouveaux marchés internationaux. Ces entreprises, réalisant un chiffre d’affaires de 50 millions ou 500 millions de dollars, peuvent envisager d’établir une présence à l’étranger.

L’expansion internationale : une nécessité pour les entreprises de l’industrie agroalimentaire

La voie de la reprise pour les entreprises du secteur de l’agroalimentaire et des boissons a conduit nombre d’entre elles à envisager à nouveau le développement international. Qu’il s’agisse d’explorer de nouveaux marchés pour gagner des parts de marché, de rechercher des fournisseurs et des distributeurs diversifiés ou d’éviter les politiques nationales restrictives, la mondialisation devient inévitable pour réaliser une croissance durable.

Le regain d’intérêt pour les foires commerciales en est un bon exemple. Ces événements de grande envergure, qui sont naturellement annulés au début de la pandémie, permettent aux entreprises de l’industrie agroalimentaire de découvrir de nouveaux distributeurs. Les entreprises du secteur étaient contraintes de suspendre leurs plans d’expansion jusqu’à la reprise de ces foires.

Maintenant que les pays commencent à rouvrir leurs frontières, des salons comme le Salón Gourmet de Madrid et le China International Import Expo invitent à nouveau les entreprises à explorer leurs options. Bon nombre de ces foires ne sont accessibles qu’aux employés locaux. Il est donc primordial que votre marque soit présente dans le pays.

La diversité des fournisseurs régionaux est également un facteur important pour réduire les perturbations liées à la chaîne d’approvisionnement. Si votre réseau de fournisseurs est limité à votre pays d’origine, une crise soudaine est susceptible de laisser vos distributeurs sur les marchés étrangers sans produits à vendre.

En raison des politiques gouvernementales, il est inévitable de se heurter au plafond en termes de parts de marché ou de plans d’expansion à l’intérieur de vos frontières nationales. Il est donc primordial de vous tourner vers les marchés internationaux pour franchir la prochaine étape de votre croissance.

Possibilités de croissance à l’horizon et prochaines étapes

Quels sont les points sur lesquels les entreprises de l’industrie agroalimentaire doivent se focaliser lors de l’élaboration de leur plan d’expansion internationale à court et à long terme ? Votre plan global ne doit pas exclure les éléments suivants :
• Stratégie marketing pour les distributeurs et les détaillants
• Stratégie de localisation pour tenir compte des normes culturelles
• Stratégie d’approvisionnement
• Ligne de produits et emballage
• Présence très mobile sur chaque marché

Selon l’enquête de 2021 de l’ANASE sur les distributeurs des produits alimentaires et des boissons, les marques mettaient « très rarement » en place une stratégie tenant compte des spécificités locales avant de pénétrer un nouveau marché. Les marques mettent généralement à la disposition des distributeurs la liste des prix, les présentations et les échantillons génériques, sans adapter leur stratégie au distributeur ni au marché.

Votre entreprise ne pourra pas se développer de manière similaire en dehors de votre pays d’origine que grâce à la force de votre marque. En l’absence de relations préalables avec les distributeurs, l’élaboration d’une stratégie sophistiquée afin de garantir la réussite de votre partenariat s’avère indispensable.

De même, votre stratégie de promotion doit être adaptée au marché visé afin de tenir compte des différences culturelles. Par exemple, les produits phares (PPP) de Nestlé sont vendus dans les marchés émergents sous la forme de petites unités, ce qui permet de réduire leurs prix contrairement aux produits vendus en Europe ou en Amérique du Nord.

Les conditions du marché local doivent également influencer votre gamme de produits et votre emballage. Si l’optimisation des chaînes d’approvisionnement est particulièrement complexe sur un marché émergent, vous pouvez opter pour l’envoi de colis plus légers. Il est également recommandé de se concentrer sur une liste bien définie de produits à vendre s’il n’y a pas de demande pour un portefeuille de produits étendu.

Finalement, pour établir une présence sur un nouveau marché international, il est préférable de recourir à un modèle extrêmement mobile qui résiste aux changements politiques imprévisibles, en particulier en raison des récents bouleversements géopolitiques observés dans le monde. Les entreprises peuvent éviter la création de filiales à part entière et les obligations afférentes à ce processus en optant pour de simples entités qui bénéficient de l’ensemble des avantages liés à l’établissement d’une présence locale.

Une société de portage salarial internationale comme INS Global peut vous aider à mettre en place des opérations facilement transférables sur votre marché visé qui seront gérées par des professionnels locaux parfaitement familiarisés avec les différences culturelles. Grâce à son expertise locale dans un grand nombre de pays, une société de portage salarial peut également vous aider à gérer les aspects juridiques et fiscaux à l’international de manière simple et en toute sécurité.

La pandémie s’est d’abord révélée dévastatrice pour le secteur et les signes de la reprise ont tardé à se manifester. Cependant, les signes de relance après les mois et les années précédant les effets néfastes du Covid-19 offrent une multitude d’opportunités aux entreprises souhaitant faire preuve de souplesse et d’agilité. Le monde est sur la voie de la reprise et tire profit des modèles d’expansion innovants qui offrent les meilleures chances de conquérir les marchés internationaux.

Wei Hsu
CONTRIBUTEUR AU ENTREPRENEUR LEADERSHIP NETWORK®
PDG d’INS Global

Wei Hsu est un entrepreneur international de nationalité hispano-taïwanaise. Après une brillante carrière en tant que business developer en Europe, en Amérique du Sud et en Asie, il décide en 2006 de créer INS Global. Wei dirige actuellement des bureaux dans le monde entier et aide ses clients à atteindre leurs objectifs d’expansion à long terme.

 

CONTACTEZ-NOUS DÈS AUJOURD'HUI

Contactez-nous dès aujourd'hui

Publications Similaires