Le Visa de Travail au Japon Dédié aux Talents Qualifiés en 2024 | INS Global

Le Visa de Travail au Japon Dédié aux Talents Qualifiés en 2024

Le Visa de Travail au Japon Dédié aux Talents Qualifiés en 2024

novembre 9, 2023

PARTAGEZ

Facebook
Linkedin
Twitter
Picture of INS Global

Auteur

Date

Picture of INS Global

Auteur

Date

Partagez sur :

Les points essentiels à retenir

  1. Le statut de « Travailleur Qualifié et Spécialisé » (SSW) a été créé dans le but d’offrir aux ressortissants étrangers de meilleures perspectives d’emploi au Japon.
  2. L’obtention d’un visa de Type 2 s’est toujours avérée difficile en raison des exigences requises.
  3. Le gouvernement japonais a approuvé l’ajout de 9 industries supplémentaires qualifiées de « cols bleus » aux secteurs éligibles au visa SSW de Type 2 qui offre des séjours illimités et la possibilité de faire venir des personnes à charge.
Résumé

 

En raison de sa population vieillissante, le Japon rencontre plus de difficultés que d’autres pays à répondre à la demande du marché local, qui est déjà confronté à une pénurie de talents à l’échelle mondiale. Afin de lutter contre un problème potentiellement imminent, le Japon a annoncé une expansion complète de son programme de visas dédié aux travailleurs qualifiés étrangers en 2024. Une initiative qui vise à tirer le meilleur parti des talents internationaux.

La prise de cette mesure témoigne de l’engagement du Japon en faveur de l’innovation et offre de nouvelles opportunités pour les travailleurs qualifiés dans le monde entier. Dans cet article, nous présentons les principaux points à prendre en considération concernant l’extension du programme de visas japonais dédié aux travailleurs qualifiés. Nous examinons ensuite l’impact de cette mesure sur les talents internationaux.

 

Le Visa Réservé aux Travailleurs Qualifiés et Spécialisés, c’est quoi ?

 

Le statut de « Travailleur Qualifié et Spécialisé » (SSW) a été créé dans le but d’offrir aux ressortissants étrangers de meilleures perspectives d’emploi au Japon. Le programme de visa de travail au Japon permet d’entrer et de séjourner au sein du pays pendant de longues durées, tout en bénéficiant des mêmes avantages que les travailleurs locaux.

Les statuts de résident de Type 1 et Type 2 sont distincts et offrent différents niveaux d’avantages aux travailleurs qualifiés.

 

Type 1 SSW

 

Cette catégorie est destinée aux professionnels qui disposent d’une expertise ou de connaissances spécifiques dans des domaines dans lesquels la pénurie de main-d’œuvre est avérée.

Le détenteur d’un visa de Type 1 peut résider au Japon pour une durée maximale de 5 ans. Ce visa n’est pas renouvelable et ne permet pas de faire venir des personnes à charge au sein du pays.

 

Type 2 SSW

 

Cette catégorie était à l’origine réservée aux professionnels ayant acquis certaines compétences au Japon dans le cadre d’une formation professionnelle.

Le visa SSW de Type 2 est réservé aux travailleurs formés localement. Par conséquent, il n’exige pas le même niveau de qualification que le visa SSW de Type 1 et peut être obtenu de manière plus rapide.

Les principales différences entre les visas SSW de Type 1 et de Type 2 portent sur les avantages qu’ils offrent, tels que la durée du séjour au Japon et la possibilité de faire venir des membres de la famille.

Les détenteurs d’un visa de Type 2 sont très prisés, car ils peuvent potentiellement rester au Japon indéfiniment.

L’obtention d’un visa de Type 2 s’est toujours avérée difficile en raison des exigences requises. En comparaison avec le visa SSW de Type 1, les examens de langue et de compétences techniques sont nettement plus complexes.

De plus, il existe une différence significative entre le nombre de détenteurs de visa SSW de Type 1 et de Type 2. Le visa SSW de Type 2 est réservé aux professionnels travaillant dans un nombre très limité de secteurs d’activité. Selon l’Agence Japonaise des Services d’Immigration, le nombre des détenteurs d’un visa SSW de Type 1 en 2022 a excédé 150 000 personnes, contre quelques professionnels ayant un visa SSW de Type 2.

 

 

Les Nouveautés du Système Japonais de Visas Destiné aux Travailleurs Qualifiés en 2024

 

Compte tenu des difficultés croissantes rencontrées dans le cadre de la remédiation à la pénurie de compétences, les experts au Japon ont recommandé d’élargir le champ d’application du visa SSW de Type 2 afin de favoriser l’arrivée d’un grand nombre de nouveaux titulaires.

Par conséquent, le gouvernement japonais a approuvé l’ajout de 9 industries supplémentaires qualifiées de « cols bleus » aux secteurs éligibles au visa SSW de Type 2.

Ces secteurs sont les suivants :

 

–         gestion des bâtiments

–         machines industrielles

–         électricité

–         électronique et information

–         réparation et maintenance automobile

–         aviation

–         logement

–         agriculture

–         pêche et aquaculture

–          agroalimentaire et boisson

–          restauration

 

Le gouvernement s’est également engagé à rationaliser et à simplifier le processus de demande de visa et à faciliter la modification du statut des titulaires sans compromettre leur éligibilité.

Le Japon espère attirer un grand nombre de travailleurs qualifiés en assouplissant les conditions de dépôt des demandes et en élargissant les critères d’éligibilité.

 

L’Expansion du Programme de Visas Dédié aux Professionnels Qualifiés : Points Clés & Avantages

 

Critères d’Éligibilité Inclusifs

 

Cette expansion se distingue par son approche inclusive en ce qui concerne les critères d’éligibilité. Le programme prend désormais en compte un plus large éventail de compétences et de qualifications, ce qui permet aux professionnels dans divers secteurs d’activité et ayant des parcours variés de trouver des débouchés au Japon.

 

Prolongation de la Durée de Validité du Visa

 

Les professionnels souhaitant contribuer à la croissance du Japon bénéficieront d’une prolongation de la durée de validité de leur visa, ce qui leur permettra éventuellement de rester indéfiniment au Japon avec leur famille.

 

Processus de Demande Rationalisé

 

Une procédure rationalisée réduira les contraintes administratives auxquelles sont soumis les demandeurs. De plus, elle permettra aux professionnels qualifiés souhaitant travailler au Japon de bénéficier d’un processus direct et rapide.

 

Accès à la Résidence Permanente

 

L’augmentation du nombre de visas accordés aux travailleurs qualifiés facilite la transition vers la résidence permanente. Cela permet aux talents étrangers de s’installer au Japon et de contribuer à son développement.

 

Impact sur la Compétitivité Internationale du Japon

 

En élargissant son programme de visas réservé aux travailleurs qualifiés, le Japon vise à éviter les défis démographiques et à se positionner en tant que pôle d’attraction pour les talents internationaux.

 

Comment Votre Entreprise Peut-elle Vous Aider à Obtenir le Nouveau Visa Japonais pour les Travailleurs Qualifiés ? Présentation du Processus de Dépôt de Demandes

 

Étape 1 – Vérifiez que le demandeur remplit les conditions requises pour l’obtention d’un visa de travail réservé aux professionnels qualifiés au Japon.

 

Les conditions initiales pour obtenir un visa de travail au Japon pour les travailleurs qualifiés dépendent du secteur d’activité du demandeur. Il convient de rappeler qu’un candidat doit percevoir la même rémunération qu’un citoyen japonais pour un poste similaire.

Une fois que les conditions d’éligibilité ont été remplies, la prochaine étape consiste à s’assurer que l’activité professionnelle que le salarié s’apprête à exercer au Japon est conforme aux activités autorisées pour les titulaires de ce type de visa.

 

Étape 2 – Rassemblez les documents demandés afin d’appuyer la demande de visa de travail dédié aux travailleurs qualifiés.

 

Les documents sont les suivants :

 

–         Le formulaire de demande

–         Le rapport d’examen médical

–         Les documents relatifs à la pension, aux primes d’assurance maladie et aux impôts

–         Les documents attestant que vous avez réussi le(s) test(s) requis

–         Votre CV

 

Étape 3 – Déposez la demande de certificat d’éligibilité (« COE ») pour le visa de travail au Japon dédié aux travailleurs qualifiés auprès d’un bureau régional de l’immigration.

 

À ce stade, le délai d’attente peut atteindre un mois environ dans le cadre des nouvelles procédures simplifiées.

 

Étape 4 – Demandez ensuite une carte de résidence japonaise grâce au statut de résident pour travailleurs qualifiés (ou « SOR »).

 

L’étape suivante consiste à échanger le certificat de travail (COU) délivré dans le cadre du visa de travail pour travailleurs qualifiés contre le « statut de résident » (souvent abrégé en « SOR »).

Cette démarche peut être effectuée auprès d’un bureau d’immigration au Japon ou d’une ambassade ou d’un consulat japonais à l’étranger.

Il est important de souligner que cette procédure nécessite la conclusion d’un contrat de travail légal avec une entreprise au Japon. L’employeur doit disposer d’une entité juridique au sein du pays ou recourir à une société de portage salarial au Japon.

 

Le Système de Visa destiné aux Travailleurs Qualifiés au Japon : Les Modifications Possibles en 2024

 

Le gouvernement japonais envisage apparemment d’introduire une catégorie supplémentaire de visa SSW avec mention « conducteur de transport » d’ici 2024, qui sera réservée aux ouvriers qualifiés. Cette mesure vise principalement à combler le manque criant des conducteurs de camions, d’autobus et de taxis.

Le gouvernement japonais a également établi une feuille de route pour renforcer l’emploi des étudiants étrangers après l’obtention de leur diplôme au Japon, avec l’intention d’étendre les programmes de visas aux établissements nationaux qui ciblent les diplômés des universités internationales prestigieuses. Le gouvernement souhaite également accueillir 500 000 étudiants étrangers au Japon d’ici 2033 et s’efforcera de leur faciliter l’entrée sur le marché du travail.

Ces efforts démontrent que les autorités nippones sont parfaitement conscientes de l’ampleur des problèmes liés à la pénurie de talents au Japon, ce qui laisse présager de nouveaux changements dans les années à venir.

 

Est-ce qu’une Société de Portage Salarial Peut-elle m’Aider à Obtenir un Visa Dédié aux Travailleurs Qualifiés au Japon ?

 

Les sociétés de portage salarial facilitent la gestion des visas pour les talents étrangers au Japon.

 En assumant le rôle d’employeur légal de vos collaborateurs au Japon, une société de portage salarial peut simplifier de manière significative le processus d’obtention d’un visa dédié aux profils qualifiés. Cela permet à la structure de portage salarial de prendre en charge l’ensemble des procédures juridiques nécessaires pour demander un visa et travailler au Japon.

Une société de portage salarial comme INS Global dispose d’une équipe de juristes et de professionnels expérimentés qui appréhendent parfaitement les pratiques réglementaires et commerciales locales. Cela permettra à vos collaborateurs d’éviter les erreurs liées au non-respect de la conformité juridique. Contrairement à l’établissement d’une entité locale et au recrutement en interne, l’embauche des salariés au Japon dans le cadre du portage salarial vous permet de démarrer vos activités en un temps record.

Les sociétés de portage salarial peuvent prendre en charge l’ensemble des tâches administratives requises au Japon (gestion de la paie, conformité fiscale, gestion des avantages sociaux, etc.), ce qui facilite le processus d’intégration des salariés internationaux.

En mettant à votre disposition des connaissances approfondies sur l’évolution des règles locales, les sociétés de portage salarial peuvent vous accompagner afin de vous aider à réduire les risques juridiques à long terme et à assurer la conformité liée au recrutement des travailleurs étrangers titulaires d’un visa SSW dédié aux profils qualifiés.